Bac (english electric)-Canberra

BAC (Hunting Percival) P.56 Provost

Bac (hunting percival)-P.84 jet provost

Vue d'un Provost T.51 (origine : Fighters, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson) Vue et plan d'un Provost T.51 (version export du T.1) de la Royal Malaysian Air Force.

Adopté comme avion standard d'entraînement de base de la Royal Air Force en 1953, le Provost (référence constructeur P.56) fut le remplaçant du plus ancien Percival Prentice dans le Flying Training Command. Le Provost fut conçu pour répondre à une spécification du ministère de l'Air (Air Ministry Spec. T. 16/48), et le vol inaugural du premier prototype (WE 530) fut effectué fin février 1950, le moteur étant un radial Armstrong Siddeley Cheetah 18. Ce propulseur fut remplacé sur le troisième prototype, par un neuf cylindres en étoile Alvis Leonides qui devint le standard pour les machines de production.

Après des essais comparatifs rigoureux face à une conception rivale, le Handley Page H.P.R.2 (WE 496 et 505), le Provost fut finalement sélectionné, et un contrat pour une première fabrication (commençant par le WV 418) fut passé en février 1951. Les premières livraisons de l'avion d'entraînement biplace dans la R.A.F. furent faites dans le Basic Training Squadron de la Central Flying School, à South Cerney, Gloucestershire. La première Flying Training School à être entièrement équipée avec le Provost, fut celle de Ternhill, Shropshire, et le premier cours fut effectué en octobre 1953. En novembre 1954, l'appareil d'entraînement fut mis en service dans le R.A.F. College, Cranwell, Lincolnshire, en remplacement du Chipmunk.

Avec plus du double de puissance par rapport au plus ancien Prentice, le Provost avait de bien meilleures performances et des qualités en voltige supérieures. Pour un avion d'entraînement de base, sa manoeuvrabilité était assez exceptionnelle, la vitesse de rotation maximale étant supérieure à 90°/s. L'élève et l'instructeur étaient placés placés côte à côte, et des écrans extensibles de couleur ambre (combinés avec des lunettes bleues) pouvaient être utilisés pour simuler le vol aux instruments.

Avec l'introduction de cet appareil, la R.A.F. put mettre en place un schéma entièrement nouveau pour la formation des pilotes, connu comme séquence Provost/Vampire. Cette organisation remplaça la séquence plus ancienne Prentice/Harvard qui avait été en opération depuis l'année 1948, et aboutit à la séparation de l'entraînement premier niveau, et celui avancé dans les différentes Flying Training Schools, quelques-unes étant équipées en totalité avec des Provost, et d'autres avec des Vampire.

La production de cet avion monoplan à aile basse de construction entièrement métallique avec revêtement travaillant, et train classique fixe, effectuée entre 1950 et 1960, atteignit environ 460 exemplaires. Le modèle d'entraînement fut désigné T.1, ou T.51 dans sa version export, cette dernière version étant fournie à la force aérienne irlandaise, et à la force aérienne de la Malaisie. Une version armée, pouvant aussi bien être utilisée pour la formation que pour des missions d'attaque légère ou de police, était équipé de deux mitrailleuses de calibre 7,7 mm et pouvait emporter sous les ailes six roquettes de 60 livres (environ 27 kg), huit bombes de 25 livres (11 kg), ou deux bombes de 250 livres (environ 113 kg). Les Provost armés, servirent dans la R.R.A.F. (Royal Rhodesian Air Force), sous la désignation T.52 (Mk. 52), et dans les forces aériennes de la Birmanie, de l'Eire, de l'Irak, du Soudan, et du Sultanat d'Oman, comme T.53 (Mk. 53). Le Provost à moteur à pistons, servit pour une large part dans le modèle dérivé à réacteur Jet Provost, qui en conserva plusieurs éléments, dont les ailes. Les Provost de la R.A.F. servirent jusqu'au début des années 1960, puis furent remplacés par la version dotée d'un réacteur. Quelques exemplaires servirent encore dans la Central Navigation & Control School (plus tard Central Air Traffic Control School) à Shawbury, Shropshire, puis furent retirés durant l'année 1969. Quelques machines servirent pour la maintenance, et un très petit nombre fut remis sur le marché civil.

Plan d'un Provost T.51 (origine : Fighters, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson)

Vue d'un Hunting Percival Provost T.1 (photo : Encyclopédie illustrée de l'Aviation dans le monde - David Mondey) Vue d'un biplace d'entraînement Hunting Percival Provost T.1 (WV 475) de la FTS (Flying Training School) No. 6 de la Royal Air Force, Ternhill, Shropshire. La compagnie Percival fut rachetée par Hunting en 1954, cette société étant intégrée ensuite, en 1960, dans Bristish Aircraft Corporation.

Source partielle : Aircraft of the Royal Air Force 1918-57 - Owen Thetford.

PROVOST T.51        
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 550 ch                       Alvis Leonides 126                                
Envergure/Span 10,72 m    Longueur/Length 8,74 m     Hauteur/Height 3,71 m     Poids total/Weight 2.000 kg       
Vitesse/Speed 320 km/h à 700 m     Plafond/Ceiling 6.860 m    Autonomie/Range 1.045 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. modernesAv. mil. modernes