Ryan-Nyp - spirit of st louis

Ryan PT-20/PT-22 Recruit

Ryan-Vz-3ry vertiplane

Vue d'un Ryan PT-22 (photo : Malcolm Clarke) Vue d'un avion d'entraînement primaire biplace Ryan PT-22 à moteur radial Kinner.

Le premier appareil célèbre de la firme Ryan fut le NYP (pour "New York to Paris") Spirit of St Louis qui permit à Charles Augustus Lindbergh de franchir l'Atlantique fin mai 1927. Cette société ne survit pas à la grande dépression de 1929, mais en 1934, Claude Ryan fonda la Ryan Aeronautical Company qui développa cette même année, un avion biplace de sport et d'entraînement nommé Ryan S-T et destiné au marché civil.

En 1939, l'U.S.A.A.C. (U.S. Army Air Corps) commanda un exemplaire de la version d'entraînement S-T-A de cet avion devenu entre-temps populaire. Désigné XPT-16, il était le premier appareil monoplan destiné à la formation acquis par le Air Corps, les autres étant tous des biplans qui ne correspondaient plus aux nouveaux avions de chasse apparus à ce moment. Cette commande initiale fut suivie d'un achat de quinze machines de test YPT-16 en 1939, puis d'un autre achat de vingt exemplaires désignés PT-20 en 1940. Le PT-16 conservait du Ryan S-T, son moteur en ligne quatre cylindres Menesco d'une puissance de 95 à 125 CV, son fin fuselage métallique à cockpits ouverts, ses ailes munies de renforts externes et son train principal fixe à articulation particulière et roues munies de capots profilés.

Le PT-20 était globalement identique au PT-16 mais recevait le moteur de 125 CV, était doté de plus grands cockpits et avait été adapté pour mieux répondre aux nécessités liées à la formation militaire. Cependant le moteur Menasco n'était pas assez puissant, ni assez fiable pour les militaires et certains modèles PT-20 furent dotés d'un moteur radial cinq cylindres Kinner R-440, de 132 CV, moteur qui fut aussi monté sur cent PT-21 commandés en 1941 et aussi sur cent machines équivalentes destinées à l'U.S. Navy et désignées NR-1. L'appareil était aisément reconnaissable avec son avant affiné qui laissait à l'air les cylindres du moteur en étoile.

Le dernier type commandé en grand nombre à partir de 1941 fut le PT-22 Recruit qui recevait un moteur radial Kinner R-540 de 160 CV encore plus puissant et était modifié au niveau du train d'atterrissage (suppression de l'habillage des jambes et des capots de carénage des roues). Au total plus de 1250 exemplaires de cette série d'avions d'entraînement premier niveau (ST-16, ST-20, ST-21, ST-22) furent produits jusqu'en 1942, et certains ainsi que des Ryan S-T-A furent exportés aux Indes Néerlandaises, au Guatemala, au Honduras et au Mexique.



PT-20               
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 125 CV                       Menasco L-365-1                                   
Envergure/Span 9,14 m     Longueur/Length 6,55 m     Hauteur/Height 2,08 m     Poids total/Weight 730 kg         
Vitesse/Speed 210 km/h             Plafond/Ceiling 4.570 m    Autonomie/Range 565 km    


PT-22               
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 160 CV                       Kinner R-540-1                                    
Envergure/Span 9,17 m     Longueur/Length 6,83 m     Hauteur/Height 2,08 m     Poids total/Weight 845 kg         
Vitesse/Speed 210 km/h             Plafond/Ceiling 4.725 m    Autonomie/Range 570 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens