Curtiss-Jn-4 jenny

Curtiss R3C-2

Curtiss-C-46 commando

Plans du R3C-2 (origine : Flying Boats and Seaplanes since 1910 - Kenneth Munson) Vue de l'hydravion de course Curtiss R3C-2, immatriculation A6979. Cet appareil piloté par James Harold Doolittle fut le vainqueur de la Coupe Schneider en 1925, à Baltimore (numéro de course peut-être erroné, probablement numéro 3).

La Coupe Schneider de 1924 fut reportée par les Américains, après que tous les engagements des équipes européennes furent retirés, et durant les deux années qui suivirent, le deuxième CR-3 (A6081), avait été doté d'un moteur D-12 plus récent et désigné CR-4. Cet appareil avait établi un nouveau record de vitesse pour hydravions en circuit fermé fin octobre 1924, puis avait été utilisé dans le cadre du programme d'entraînement de l'équipe américaine en vue de la Coupe Schneider de 1925.

Dans le même temps, le CR-1/R-6 avait bénéficié d'une nouvelle étape dans son développement, afin d'obtenir une machine de course destinée à l'U.S. Navy, le R2C-1 prévu pour participer au Trophée Pulitzer de 1923. De nouveau, deux exemplaires furent construits (immatriculations A6691 et A6692), tous les deux munis d'un train classique à roues. Le moteur était un Curtiss D-12A d'environ 490 ch, et les radiateurs de surface étaient montés sur les deux plans d'aile. Ces avions obtinrent les deux premières places lors de la compétition courue à Saint Louis, Missouri, en octobre 1923, le vainqueur Alford Joseph Williams ayant atteint une vitesse moyenne d'environ 390 km/h. Cet appareil, le second de la paire, fut transformé en hydravion de course muni de deux flotteurs, désignation R2C-2, en prévision de la Coupe Schneider de 1924, tandis que l'autre exemplaire étant vendu à l'U.S. Army Air Service, désignation R-8. Les deux appareils furent détruits suite à des accidents, le R-8 lors des entraînements en vue du Trophée Pulitzer, en 1924, et le R2C-2 en 1926.

Pour les National Air Races de 1925, l'U.S. Army Air Service et l'U.S. Navy conjuguèrent leurs efforts et passèrent commande de trois machines de course R3C-1 chez Curtiss. Cette variante était globalement identique extérieurement au modèle R2C, mais les ailes avaient été améliorées sur le plan aérodynamique, et le moteur était un plus puissant V-1400 de 610 ch, un développement du D-12. En octobre 1925, un R3C-1 de l'armée, piloté par Cyrus Bettis obtint la première place dans le Trophée Pulitzer, et établit la meilleure performance dans cette compétition, en atteignant une vitesse moyenne d'environ 250 mph (400 km/h).

Les trois avions de ce type reçurent plus tard dans le mois, la désignation R3C-2, après le montage de deux flotteurs en vue de la Coupe Schneider, et cette course fut également gagnée par une machine de l'armée de ce type, pilotée par James Harold Doolittle, l'hydravion de course atteignant une vitesse moyenne d'environ 230 mph (375 km/h). L'année suivante, deux machines sur les trois furent engagées dans la Coupe Schneider par l'U.S. Navy, désignations R3C-3 et R3C-4, les moteurs étant respectivement, un Packard 2A-1500 de 700 ch, et un Curtiss V-1550 de 700 ch. Malheureusement, le R3C-3 coula après un accident durant les un vol d'essai, et sa place fut prise par la machine de réserve, un R3C-2 modifié, qui finit second de la compétition, après l'abandon du R3C-4. Le R3C-2 fut conservé au Smithsonian National Air and Space Museum (Washington D.C.).


- En complément, vue du biplan de course terrestre R3C-1 engagé par l'armée, et vainqueur avec Cyrus Bettis aux commandes, dans le Trophée Pulitzer de 1925, et vue de l'hydravion de course dérivé, R3C-2, vainqueur de la Coupe Schneider de la même année, avec James Harold Doolittle aux commandes. Les radiateurs de surface sont bien visibles sur les deux ailes du R3C-1. Photos aimablement obtenues grâce à Michael Gough, Airpower novembre 2005.

Source partielle : Flying Boats and Seaplanes since 1910 - Kenneth Munson.
R3C-2               
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 610 ch                       Curtiss V-1400                                    
Envergure/Span 6,71 m     Longueur/Length 6,00 m     Hauteur/Height            Poids total/Weight 975 kg         
Vitesse/Speed 425 km/h à 0 m       Plafond/Ceiling 8.050 m    Autonomie/Range 400 km         


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions Coupe SchneiderAvions Coupe Schneider