Sikorsky-Ch-53e super stallion

Sikorsky R-4

Sikorsky-R-5

Vue d'un Sikorsky R-4B (photo : Jane's fighting aircraft of World War II) Vue d'un hélicoptère d'entraînement biplace Sikorsky R-4B (moteur Warner R-550-1 de 185 CV).

Né en Russie, Igor Sikorsky avait émigré aux Etats-Unis en 1917. Son premier hélicoptère conçu avant la Première Guerre mondiale avait été un échec, aussi il s'était alors orienté vers la conception d'avions, domaine ou il connut un certain succès. Il retourna à ses études sur les hélicoptères dans les années 1930, et fut un important artisan de la résolution des questions liées au décollage et à l'atterrissage vertical ainsi qu'au vol des machines à rotor.

Faisant partie de la société United Aircraft Corporation, Sikorsky conçu et fit construire un important appareil expérimental, le VS-300 souvent considéré comme le père des hélicoptères modernes. Son premier fut vol libre fut effectué en mai 1940 et cette machine servit à résoudre de nombreuses difficultés liées au vol vertical, en incluant le problème de couple créé par le rotor principal réglé finalement par l'adoption d'un rotor simple monté verticalement en queue.

Ces travaux permirent finalement la construction pratique d'un appareil pour lequel les autorités montrèrent de l'intérêt, le VS-316 dont la version militaire était le prototype XR-4. Le premier vol fut effectué en janvier 1942 et suite à la réussite du projet, cet appareil fut mis en production comme premier hélicoptère militaire fabriqué en quantité.

Produit pour l'U.S. Army Air Force, l'U.S. Navy et les Coast Guard (comme HNS-1) et pour les Britanniques (comme Hoverfly Mk. I, 52 exemplaires livrés), le R-4 fut mis en service opérationnel début 1944 en Birmanie lors des combats des Américains et de Anglais contre les Japonais. Employé principalement pour des missions de liaison et parfois d'évacuation, il effectua néanmoins une première mission de secours derrière les lignes ennemies en avril 1944. Le R-4 fut aussi employé pour mettre au point des opérations à partir de ponts de bateaux.

Le R-4 fut développé pour aboutir au R-6 (HOS-1 pour l'U.S. Navy et Hoverfly Mk. II désignation anglaise) qui conservait les parties mobiles (rotor et transmission) de son prédécesseur mais avait un fuselage plus fin. Ensemble, ces deux types marquèrent le début des opérations à base d'hélicoptères modernes.



Vue d'un hélicoptère Sikorsky XR-4 doté de flotteurs effectuant un atterrissage sur une plate-forme spécialement construite à bord du porte-avions U.S.S. Bunker Hill (mai 1943). Vue d'un Sikorsky XR-4 (photo : Encyclopedia of Flight 1848-1939 - J. Batchelor, M.V. Lowe - U.S. Army Air Force)

Plans d'un Sikorsky R-4B (photo : Jane's fighting aircraft of World War II) Plans d'un hélicoptère d'entraînement Sikorsky R-4B.


R-4B                
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 185 CV                       Warner R-550-1                                    
Diamètre rotor/Rotor diameter 11,60 m    Longueur/Length 14,65 m    Hauteur/Height 3,78 m     Poids total/Weight 1.150 kg       
Vitesse/Speed 120 km/h             Plafond/Ceiling 2.440 m    Autonomie/Range           


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresHélicoptèresHélicoptères