Renault-12 t

Renault 4 P

Renault-6 q

Vue d'un moteur Renault 4 P-03 (photo : JN Passieux, Meeting Ferté-Alais 2018) Vue, côté gauche, d'un moteur Renault 4 P-03, (construction S.N.E.C.M.A.) quatre cylindres inversé, monté sur un biplan Stampe-Vertongen SV-4. Meeting Ferté-Alais 2018.

Le Renault 4 P, aussi nommé Bengali Junior (l'appellation Bengali étant appliquée de manière générale aux moteurs Renault inversés), était un moteur quatre cylindres inversé à refroidissement par air d'une cylindrée de 6,33 litres, produit à partir de 1927, et capable de fournir une puissance comprise, suivant les versions, entre 95 ch et 150 ch. Le premier modèle de la gamme fut le 4 Ps (alésage 11,5 cm, course 14,0 cm, cylindrée de 5,80 litres, puissance 95 ch), qui avait été conçu pour permettre à Renault de diversifier sa gamme, et d'entrer sur le marché des moteurs pour avions légers. Le modèle 4 P à alésage augmenté (première variante 4 Pdi), fut développé par Charles-Edmond Serre en 1931.

Le modèle 4 P (4 Pdi) et le quatre cylindres 6 Q, conçus au début des années 1930, avaient des caractéristiques communes, même alésage (12,0 cm), même course (14,0 cm) et des pistons semblables. La longueur d'un modèle 4 P-01, d'une puissance de 145 ch, était de 1,73 m, pour une largeur de 48,0 cm et une hauteur de 78,0 cm, le poids à sec étant d'environ 150 kg. Le moteur de type 4 Pdi avait des chemises en acier portant des ailettes sur toute la hauteur, avec une culasse en aluminium attachée par de longs goujons au carter moteur. Les bielles étaient en Duralumin, et le carter était en alliage de magnésium.

Les moteurs de cette gamme 4 P équipèrent de nombreux avions de l'époque, comme par exemple, le Caudron C.600 Aiglon. Cet appareil, permit à André Japy d'obtenir un record mondial de distance en ligne droite, fin novembre 1937, catégorie Aviation à moteur (Classe C), avions légers, monoplaces, cylindrée de 4 à 6,50 litres, parcours de Istres à Djibouti, distance parcourue 5.099 km. Un record mondial de distance féminin fut aussi établi par Mme Dupeyron, en mai 1938, avec un appareil de même type, parcours d'Oran à Tel el Laham (Irak), distance parcourue 4.360 km.

En 1946, la production du modèle 4 P-01 fut reprise à l'usine S.N.E.C.M.A. d'Arnage (Le Mans, Sarthe). La fabrication qui atteignit plus de 750 moteurs fut interrompue en 1949. Le moteur Renault, en versions 4 PO-3 ou 4 PO-5, fut monté sur les biplans biplaces Stampe-Vertongen SV-4C qui furent largement produits sous licence en France, après la Deuxième Guerre mondiale.

L'été 1936, un groupe d'aviateurs soviétiques effectua un visite à l'usine Caudron, en France. A la suite, une licence de fabrication fut prise pour deux types de chasseurs/avions d'entraînement, et pour trois types de moteurs, le Bengali 4 (désignation locale MV-4) de 140 ch, le Bengali 6 (MV-6) de 220 ch, et le RO.1 de 350 ch. Essayé sur un Yakovlev Yak AIR-10 (UT-2), le modèle quatre cylindres MV-4, ne fut finalement pas retenu.


Tableau des versions :
Modèle Caractéristiques
4 Ps Version initiale avec un alésage de 11,5 cm, et une course de 14,0 cm. Puissance de 95 ch.
4 Pa  
4 Pb Version d'une puissance portée à 95 ch. Montage sur certains Caudron C.270 Luciole.
4 Pbi Développement inversé du 4 Pb conservant l'alésage de 11,5 cm.
4 Pc Développement ultérieur du 4 Ps, conservant l'alésage de 11,5 cm.
4 Pci Version inversée du 4 Pc. Cylindrée de 5,80 litres, puissance 100 ch à 2.200 tr/min.
4 Pde  
4 Pdi Moteur inversé avec l'alésage porté à 12,0 cm, les chemises en acier, la culasse en aluminium, les bielles en Duralumin, et le carter en alliage de magnésium. Puissance de 110 ch, poids de 150 kg, montage sur Hanriot 16, puissance de 120 ch à 2.200 tr/min, poids de 155 kg, montage sur Caudron C.280 Phalène.
4 Pei Moteur inversé, d'une puissance de 150 ch à 2.400 tr/min au décollage. Taux de compression 6,4:1. Démarreur Viet, deux magnétos Scintilla à avance automatique, bougies légères Renault, pompes à essence rotatives A.M., carburateur inversé Stromberg N.A.R. 601. Mis en production avant la Deuxième Guerre mondiale.
4 Pgi Moteur inversé, d'une puissance moindre, produisant 105 ch au décollage, et utilisant un carburant à 73 degrés d'octane.
4 Pov  
4 Poi Version dotée d'un injection de carburant, puissance de 140 ch.
4 P-01 Version de production d'après-guerre du 4 Pei, puissance de 145 ch au décollage.
4 P-03 Identique au 4 P-01, mais avec un carburateur Zenith permettant le vol inversé (cependant la durée du vol sur le dos ne devait pas excéder 30 secondes, avant que le moteur ne perde sa régularité de fonctionnement).
4 P-05 Identique au 4 P-03, mais avec un circuit de lubrification modifié, et adapté au vol inversé, permettant sous réserve d'un carburateur et d'un réservoir d'huile adéquats, le second degré en voltige. Reconnaissable à sa bosse sur le carter.
4 P-07 Identique au 4P-03, mais avec un carburateur modifié.

Vue, côté droit, d'un moteur Renault 4 P-03, monté sur un biplan Stampe-Vertongen SV-4. On peut distinguer, sur la vue, la structure en tubes métalliques portant le propulseur, l'hélice bipale en bois, et le conduit d'admission allant au carburateur. Meeting Ferté-Alais 2018. Vue d'un moteur Renault 4 P-03 (photo : JN Passieux, Meeting Ferté-Alais 2018)


- En complément, publicité pour le Caudron C.600 Aiglon doté d'un moteur quatre cylindres Renault Bengali Junior. Cet avion biplace de perfectionnement et de tourisme à aile basse et postes découverts avait été exposé au Salon Aéronautique de Paris de 1934.

Sources partielles : site web Wikipedia, et Gallica.

Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresMoteurs à pistonsMoteurs à pistons