Le rhone-18e

Le Rhône 28E

Le rhone-9c

Vue d'un moteur Le Rhône 28E (photo : JN Passieux, Musée SNECMA, décembre 2014) Vue d'un moteur rotatif Le Rhône 28E, 28 cylindres quadruple étoile. Musée SNECMA, Melun-Villaroche, décembre 2014. A noter l'absence de conduit d'échappement, la soupape donnant directement sur l'extérieur.

Le propulseur Le Rhône (Gnome-Rhône) 28E datait de 1918 et faisait partie de la large famille de moteurs rotatifs comprenant les groupes à sept ou neuf cylindres, largement utilisés pendant la Première Guerre mondiale.

Le modèle 28E était un 28 cylindres (quatre rangées de 7 cylindres) qui développait 350 CV au régime de 1.300 tr/min. Sa cylindrée atteignait 34,90 litres (alésage 115 mm, course 140 mm) et son poids était de 300 kg. La distribution comportait deux soupapes commandées par un culbuteur double et une seule tringlerie, l'alimentation se faisait par l'intérieur du moteur, le mélange étant amené aux soupapes d'admission par un conduit externe en cuivre et l'allumage était double.


La société Le Rhône fut absorbée par Gnome en janvier 1915. Sous le nom Gnome-Rhône, furent fabriqués environ 20.000 moteurs pendant la Première Guerre mondiale. Titulaire d'une licence Gnome avant le conflit, le motoriste allemand Oberursel copia les Le Rhône pendant les hostilités. Un autre moteur couramment employé fut le Clerget de puissance équivalente, monté par exemple sur le Sopwith Camel.


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresMoteurs à pistonsMoteurs à pistons