Rockwell/mbb-X-31

Rohrbach Ro VIII Roland

Rumpler-6b

Vue d'un Rohrbach Ro VIII de la compagnie Aérea de Transportes (origine : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un Rohrbach Ro VIII Roland I de la compagnie Aérea de Transportes (Iberia), 1928.

Le Roland était une production de la Rohrbach-Metall-Flugzeugbau GmbH établie à Berlin en 1922 par Dr. Ing Adolf Rohrbach et connue auparavant sous le nom de Zeppelin-Werke GmbH.

Comme Hugo Junkers, Adolf Rohrbach mis en oeuvre très tôt la construction métallique et les ailes de type cantilever, ces deux aspects étant présents sur le prototype du Roland (D-991) qui vola pour la première fois en 1926. Propulsé par un moteur en ligne six cylindres BMW IV de 230 CV, il pouvait emporter dix personnes et deux membres d'équipage. De construction entièrement métallique avec revêtement en Duralumin, il comportait un cockpit fermé (il fut ouvert sur les premiers Roland de production) avec les postes des pilotes côte à côte et une cabine dotée de sièges séparés, d'un emplacement toilettes et d'un logement pour les bagages ou le courrier vers l'arrière.

Le prototype nommé Zugspitze ainsi que cinq appareils de production Ro VIII Roland I (D-999 Watzmann, D-1124 Schneekoppe, D-1280 Feldberg, D-1292 Brocken et D-1297 Wasserkuppe) furent livrés à la Deutsche Luft Hansa en 1926-27 et mis en service sur la ligne Berlin vers Londres via Hanovre et Amsterdam. En juillet 1927, Un Roland établit un nouveau record international d'endurance en parcourant en circuit fermé 2.315 km en environ 14 heures et 25 minutes avec un chargement d'une tonne. En 1927-28, les trois Roland D-999, D-1280 et D-1292 furent achetés par Iberia (Aérea de Transportes), et immatriculés respectivement M-CBBB, M-CAEE et M-CCCC, ils servirent sur la ligne Madrid vers Barcelone.

Ces trois appareils furent remplacés chez Deutsche Luft Hansa par des modèles améliorés, D-1314 Jnselberg, D-1327 Hohentwiel et D-1338 Zugspitze. Ces Ro VIIIa étaient plus longs de 0,30 m, un peu plus lourds et étaient équipés de moteurs BMW Va de 320 CV. Dans le même temps, les autres avions de la flotte reçurent des BMW IVa de 250 CV qui seront plus tard remplacés par des BMW V standards. Les Ro VIIIa étaient équipés d'un cockpit fermé, dispositif qui fut adapté également sur toute la flotte.

La dernière version produite fut le Roland II doté d'une aile maintenant positionnée sur le haut du fuselage et dotée d'un dièdre réduit par rapport aux versions précédentes et d'un cockpit ré aménagé avec des surfaces vitrées augmentées. Les moteurs demeuraient inchangés, neuf appareils (D-1692 Stolzenfels, D-1710 Rheinstein, D-1712 Schönburg, D-1720 Niederwald, D-1727 Freienfels, D-1729 Drachenfels, D-1735 Marksburg, D-1745 Siegburg et D-1756 Rolandseck) furent livrés à Deutsche Luft Hansa en 1929. Au maximum de leur emploi, en 1931, les machines de cette compagnie assuraient un service complet ou partiel sur sept routes en Europe centrale et en 1936, les liaisons Hambourg-Malmö et Berlin-Munich étaient encore effectuées avec ces avions. Pendant cette période, trois Roland II (D-1712, D-1729 et D-1735) furent cédés à Deruluft et la majorité des appareils restants fut remotorisée avec des Junkers L 5 de 280 CV.


Plans d'un Rohrbach Ro VIII de la compagnie Aérea de Transportes (origine : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson)


Source partielle : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson.

Ro VIII             
Moteurs(s)/Engine(s)   3 moteurs à pistons de 230 CV                      BMW IV                                            
Envergure/Span 26,30 m    Longueur/Length 16,10 m    Hauteur/Height            Poids total/Weight 7.150 kg       
Vitesse/Speed 175 km/h             Plafond/Ceiling 4.000 m    Autonomie/Range 1.500 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils