Shin meiwa-Ps-1

Short 166

Short-184

Vue d'un hydravion Short Type 166 (photo : Jane's fighting aircraft of World War I John W.R.Taylor) Vue d'un hydravion biplace Short Type 166. Dépose à l'aide d'une grue, en baie de Salonique, depuis le H.M.S. Ark Royal.. Cet ancien navire marchand, converti en porteur d'hydravions en 1914, effectua un gros travail en Méditerranée lors de la Première Guerre mondiale. Il fut renommé H.M.S. Pegasus en 1934.

Le Short Type 166 (Admiralty Type 166) était un hydravion biplan biplace à flotteurs, conçu pour la reconnaissance, le bombardement et également le lancement de torpilles. Ce modèle était dérivé du Type 135 et en retenait le moteur quatorze cylindres en étoile à refroidissement liquide Salmson (Canton-Unné) de 200 CV, ainsi que les traverses arrondies placées entre les flotteurs et destinées au montage de la torpille. Les six premiers exemplaires de production (numéros de série de 161 à 166) étaient en phase de début de fabrication à Eastchurch (île de Sheppey, Kent, Angleterre) au début de la Première Guerre mondiale (début août 1914), juste quelques jours après qu'une torpille ait été lancée avec succès par une machine de ce type (numéro de série 121, moteur Gnome, pilote Arthur Murray Longmore). Cet essai incita l'Amirauté à poursuivre sans délai le développement de cette nouvelle arme.

Le fuselage du Type 166 était de construction bois avec des renforts par tirants. Les ailes dotées de deux paires de mâts d'entre plans de chaque côté, pouvaient être repliées vers l'arrière, et des ailerons étaient montés uniquement sur le plan supérieur. Contrairement au modèle 135, l'aile supérieure était rigidifiée aux extrémités, par des tirants montés sur des supports situés sur le bord de fuite et dans l'alignement des mâts d'entre plans extérieurs. Ce montage était destiné à éviter des détériorations lors du rangement des ailes. Ce modèle fut aussi doté d'une dérive plus grande et son moteur était refroidi par un grand radiateur vertical assez laid, placé au-dessus, en partie avant du fuselage, ce qui pouvait gêner la visibilité du pilote lors d'une attaque à la torpille.

Les six premiers exemplaires furent mis en service dans le R.N.A.S. (Royal Naval Air Service) pendant l'année 1915, mais autant que l'on puisse savoir, ils ne furent pas utilisés avec des torpilles. A la place, ils restèrent dans les stations côtières anglaises, et en novembre de cette même année, cinq hydravions parmi ce lot furent embarqués sur le H.M.S. Ark Royal pour mener des missions dans l'est de la Méditerranée. Ils furent utilisés, avec un bon résultat, pour des missions de bombardement de batteries ennemies à Salonique, et pour des missions de reconnaissance pour les navires H.M.S. Raglan et Roberts. Ultérieurement, deux machines (numéros 163 et 166) furent converties en machines basées à terre au centre du R.N.A.S. de Thasos (mer Egée).

En 1916, la compagnie Short Bros. était fortement engagée dans la construction d'avions plus récents, aussi quand d'autres Type 166 furent demandés, une commande pour vingt machines (numéros 9751 à 9770) fut passée auprès de Westland Aircraft Works, usine de Yeovil (Somerset). Ces hydravions non prévus pour l'emport de torpilles, étaient équipés de traverses droites entre les flotteurs, et étaient dotés d'une radio et de supports pour des bombes de 112 livres, environ 51 kg). Leur équipement défensif était constitué d'une mitrailleuse Lewis montée sur anneau dans le poste arrière. Dans ce lot, au moins un exemplaire (numéro 9754), fut employé comme hydravion, à Thasos, et un autre (numéro 9758), était encore en service dans le Squadron A, Wing No. 2, du R.N.A.S., au même endroit, en février 1917. Le Type 166 fut suivi du plus répandu Type 184.



SHORT 166           
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 200 CV                       Salmson 2M7                                       
Envergure/Span 17,45 m    Longueur/Length 12,38 m    Hauteur/Height 4,29 m     Poids total/Weight 2.080 kg       
Vitesse/Speed 105 km/h             Plafond/Ceiling            Autonomie/Range 4 heures  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions Guerre 1914-1918Avions Guerre 1914-1918