Short-S.20 mercury

Short S.23 classe 'C' Empire

Short-S.23 classe 'c' - cabine

Vue du S.23 Canopus des Imperial Airways (origine : Flying Boats and Seaplanes since 1910 - Kenneth Munson) Les appareils Short classe 'C' avaient été conçus à l'origine pour le transport de courrier entre les différents pays de l'Empire britannique (illustration, S.23 Canopus immaticulé G-ADHL).

Les 42 appareils classe 'C' des compagnies Imperial Airways/BOAC ont parcouru des distances considérables entre 1936 et 1947, environ 61 millions de kilomètres (équivalent à 150 aller-retour terre-lune), le Canopus effectuant seul une distance de 4,5 millions de kilomètres durant sa carrière. Les études dirigées par R.H. Mayo débutèrent en 1935, le premier vol fut effectué en juillet 1936 et la certification et la mise en service dataient d'octobre 1936. En 1937, avaient été ouvertes les liaisons vers l'Australie et l'Afrique du Sud.

Le classe 'C' (la dénomination vient du fait que tous les appareils portaient un nom commençant par cette lettre) était équipé de deux ponts, le pont supérieur recevant 1.400 kg de courrier, le pont inférieur pouvant accueillir 24 passagers ou 19 couchettes pour les vols de nuit. Le nombre de passagers fut réduit plus tard à 17, pour pouvoir emporter plus de courrier.

Le S.30 construit à neuf exemplaires était une version plus lourde, des essais de traversée de l'Atlantique furent faits en 1936/37 avec le Caledonia muni de réservoirs supplémentaires, des essais de ravitaillement en vol furent effectués au printemps 1938 sur le Caribou et le Cabot et ces deux avions inaugurèrent un service transatlantique en août 1939, quelques semaines avant le début de la guerre. Pendant le conflit, les appareils continuèrent leur service principalement vers l'Australie via l'Afrique de l'Est et les Indes, certains furent convertis en appareils militaires. Le service civil fut repris à la fin de la guerre, jusqu'au retrait en 1947.

Le S.21 Maia était l'appareil porteur du composite Short Mayo et les trois exemplaires S.26 classe 'G' (Golden Hind G-AFCI, Golden Fleece G-AFCJ et Golden Horn G-AFCK) prévus initialement pour un service continu sur l'Atlantique furent finalement employés par la R.A.F.. Deux seront perdus pendant les hostilités, le Golden Hind survivant fut détruit lors d'une tempête en 1954.


Short S.23 Canopus, premier appareil de la série classe 'C'. Vue du S.23 Canopus des Imperial Airways (origine : Flying Boats and Seaplanes since 1910 - Kenneth Munson)


Vue du S.23 Caledonia des Imperial Airways à Foynes, Irlande (photo : Pictorial History of BOAC and Imperial Airways Kenneth Munson) Short S.23 Caledonia au mouillage à Foynes, Irlande.

En complément, photos du Short S.23 Caledonia immatriculé G-ADHM prises lors d'un voyage de retour effectué en août 1938 de Kampala (Ouganda) à Marseille avec des escales à Khartoum (Soudan), Wadi-Alpha (Soudan anglo-égyptien), Le Caire, Alexandrie, Athènes, Brindisi et Rome.

Détail des documents : Caledonia au mouillage sur le Nil, transfert à terre à bord d'un bateau britannique, flotteurs tribord et bâbord, moteur Pegasus extérieur bâbord lors d'un décollage, toutes vues prises pendant le vol au-dessus du Nil. Ces photos prises par Achille Van den Driessche (1911-2010), passager de cet hydravion lors du voyage, ont été aimablement fournies par Bernard Van den Driessche. On distingue bien, sur la photo du flotteur bâbord, le redan destiné à faciliter le déjaugeage ainsi que les lignes de rivets d'assemblage.



Liste des hydravions classe 'C' :
Immatriculation Nom Exploitation
G-ADHL Canopus Imperial Airways, puis BOAC. Avion amiral de la classe, premier vol effectué début juillet 1936.
G-ADHM Caledonia Imperial Airways, puis BOAC.
G-ADUT Centaurus Imperial Airways, puis Royal Australian Air Force (R.A.A.F.) à partir de septembre 1939 (comme numéro de série A18-10). Naufragé à Broome (Australie) en mars 1942.
G-ADUU Cavalier Imperial Airways, perdu fin janvier 1939 dans l'Atlantique, sur la route des Bermudes (trois morts, dix survivants, secours apportés par le navire SS ESSO Baytown).
G-ADUV Cambria Imperial Airways, puis BOAC.
G-ADUW Castor Imperial Airways, puis BOAC.
G-ADUX Cassiopea Imperial Airways, puis BOAC. Accidenté à Sabang (Sumatra) en décembre 1941.
G-ADUY Capella Imperial Airways. Naufragé à Batavia en mars 1939.
G-ADUZ Cygnus Imperial Airways. Accidenté à Brindisi en décembre 1937.
G-ADVA Capricornus Imperial Airways. Accidenté vers Macon, France, en mars 1937.
G-ADVB Corsair Imperial Airways, puis BOAC.
G-ADVC Courtier Imperial Airways. Accidenté à Athènes en octobre 1937.
G-ADVD Challenger Imperial Airways. Accidenté à l'atterrissage, Mozambique, mai 1939.
G-ADVE Centurion Imperial Airways. Accidenté près de Calcutta, juin 1939.
G-AETV Coriolanus Imperial Airways, puis BOAC, puis Qantas à partir de 1942 (comme VH-ABG).
G-AETW Calpurnia Imperial Airways. Accidenté au Lac Habbaniya, Irak, fin novembre 1938.
G-AETX Ceres Imperial Airways, puis BOAC. Accidenté au mouillage, Durban, décembre 1942.
G-AETY Clio Imperial Airways, puis BOAC. Royal Air Force (R.A.F.) à partir 1940 (comme AX659). Accidenté en mer en août 1941.
G-AETZ Circe Imperial Airways, puis BOAC. Perdu suite à une attaque dans les environs de Java en février 1942.
G-AEUA Calypso Imperial Airways, puis Qantas à partir de 1939 (non utilisé immédiatement), puis R.A.A.F. (comme numéro de série 18-11). Accidenté près de Daru (Nouvelle Guinée) en août 1942.
G-AEUB Camilla Imperial Airways, puis BOAC, puis Qantas (comme VH-ADU). Accidenté en mer lors d'un atterrissage près de Pt Moresby en avril 1943.
G-AEUC Corinna Imperial Airways, puis BOAC. Accidenté à Broome, Australie, en mars 1942.
G-AEUD Cordelia Imperial Airways, puis BOAC, puis R.A.F. à partir de 1940 (comme AX660). BOAC à partir de 1941 (comme G-AEUD).
G-AEUE Cameronian Imperial Airways, puis BOAC.
G-AEUF Corinthian Imperial Airways, puis BOAC. Accidenté à Darwin, en mars 1942.
G-AEUG Coogee Imperial Airways, puis Qantas à partir de 1938 (comme VH-ABC). R.A.A.F. 1939 (comme numéro de série A18-12). Accidenté à Townsville, en février 1942.
G-AEUH Corio Imperial Airways, puis Qantas à partir de 1938 (comme VH-ABD). Imperial Airways à partir 1939 (comme G-AEUH). Perdu suite à une attaque près de Koepang en janvier 1942.
G-AEUI Coorong Imperial Airways, puis Qantas à partir de 1938 (comme VH-ABE). Imperial Airways à partir 1939 (comme G-AEUI). Perdu suite à une attaque près de Timor en janvier 1942.
G-AFBJ Carpentaria Imperial Airways (non utilisé), puis Qantas à partir de 1937 (comme VH-ABA). BOAC à partir 1942 (comme G-AFBJ).
G-AFBK Coolangatta Imperial Airways (non utilisé), puis Qantas à partir de 1937 (comme VH-ABB). R.A.A.F. à partir 1939 (comme numéro de série A18-13). Accidenté à Rose Bay (Sydney) en octobre 1944.
G-AFBL Cooee Imperial Airways (non utilisé), puis Qantas à partir de 1937 (comme VH-ABF). BOAC à partir de 1942.


Histoire d'Imperial AirwaysAvions d'Imperial Airways (1923-1954)

S.23                
Moteurs(s)/Engine(s)   4 moteurs à pistons de 910 CV                      Bristol Pegasus Xc                                
Envergure/Span 34,75 m    Longueur/Length 26,82 m    Hauteur/Height 9,72 m     Poids total/Weight 18.370 kg      
Vitesse/Speed 320 km/h à 1680 m    Plafond/Ceiling 6.100 m    Autonomie/Range 1.225 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils