Sikorsky-S-51

Sikorsky S-55

Sikorsky-S-56

Vue d'un Sikorsky S-55 (photo : Mel Lawrence) Vue d'un hélicoptère civil Sikorsky S-55. Immatriculation N736A/35, cn 55-773, compagnie Los Angeles Airways. Los Angeles, Californie, février 1962. Cette compagnie utilisa sept machines de ce type entre 1952 et 1963, ainsi qu'un Sikorsky S-51 (immatriculation N92813).

Le deuxième hélicoptère produit à grande échelle par Sikorsky fut le S-55 qui resta en fabrication régulière pendant plus d'une décennie, durant laquelle la compagnie mère en construisit environ 1.280 exemplaires, Westland en Angleterre, plus de 400 exemplaires, Mitsubishi au Japon, environ 45 exemplaires, quelques appareils étant également construits en France par la S.N.C.A. du Sud-Est (Société Nationale de Constructions Aéronautiques). Cet hélicoptère fut vendu sur les marchés civil et militaire dans environ trente pays.

Les premiers modèles de S-55 furent cinq YH-19 construits en 1949-50 pour une évaluation par l'U.S. Force. Le premier de ce lot (cn 49-2012), qui effectua son premier vol début novembre 1949, était caractérisé par une cabine à extrémité courte avec une paroi arrière perpendiculaire à la perche de queue. Le second appareil de cette série fut équipé de la cabine caractéristique de cet hélicoptère, terminée par une partie triangulaire rejoignant la perche.

La production pour les forces armées américaines comprenait cinquante H-19A pour l'U.S. Air Force, environ 70 H-19C Chickasaw pour l'Army et dix HO4S-1 pour l'U.S. Navy, ces machines recevant toutes un moteur Pratt & Whitney 9 cylindres R-1340-57 Wasp de 600 CV. La version à moteur Wright R-1300-3 Cyclone 7 cylindres de 700 CV, rotor de plus grand diamètre et perche de queue caractéristique orientée légèrement de 3° vers le bas fut largement produite, 270 exemplaires H-19B et SH-19B pour l'U.S. Force, environ 340 H-19D Chickasaw pour l'Army et environ soixante HO4S-3 pour l'U.S. Navy.

Environ trente HO4S-3 furent construits comme HO4S-3G, modèles destinés aux missions de sauvetage et exploités par l'U.S. Cost Guard. Le Marine Corps reçut environ soixante HRS-1, 90 HRS-2 et environ 85 HRS-3 correspondant généralement à des HO4S et employés comme transports de troupes. La désignation des modèles fut modifiée en 1962, le H-19B devenant UH-19B, le SH-19B, HH-19B, le H-19C, UH-19C, le H-19D, UH-19D, le HRS-3, CH-19E, le HO4S-3, UH-19F et le HO4S-3G, HH-19G.

La certification civile (CAA Civil Aviation Agency) pour le S-55 fut obtenue fin mars 1952, le modèle doté d'un moteur Pratt & Whitney R-1340 étant désigné S-55A, celui recevant un R-1300 étant le S-55B. En octobre 1956, fut certifié également au plan civil, le S-55C équipé d'une perche de queue inclinée afin de prévenir un contact entre les pales du rotor principal et la queue lors d'atterrissages brutaux. Cet appareil conservait le moteur Pratt & Whitney R-1340 de 600 CV. La Sabena exploita six exemplaires civils (service Hélibus), à partir de 1953, sur les lignes depuis Bruxelles vers Rotterdam, Anvers, Lille, Eindhoven, Maastricht, Liège, Paris, Dortmund, Duisburg, Cologne, Bonn et le Luxembourg). Ces machines capable d'emporter sept passagers sur une distance de 500 km furent remplacées à partir de 1957 par des S-58.

La capacité de cet appareil était de dix hommes avec leur équipement, six civières en version ambulance ou une charge maximale d'environ 1.060 kg de fret, l'équipage étant formé de deux pilotes. Le fuselage de cet hélicoptère était basé sur une cabine formée d'une structure en aluminium avec un revêtement en panneaux d'aluminium et magnésium. Le moteur radial facilement accessible était placé en position frontale derrière deux larges portes. Refroidi par un ventilateur avec prise d'air sous la vitre du poste de pilotage, ce moteur orienté avec un angle de 35° vers le haut et doté d'un embrayage entraînait un arbre de transmission relié au boîtier réducteur du rotor principal en passant à travers le plancher du cockpit. Cette disposition laissait de la place dans la cabine et facilitait la maintenance, les accessoires du moteur étant aisément accessibles. Le train comprenait quatre roues montées sur amortisseurs hydrauliques, les deux roues avant étant libres. Les réservoirs de combustible de type souple (capacité 700 litres) étaient logés dans la partie basse de la cabine. Le cône de queue contenait la radio, le système de chauffage et de ventilation et servait aussi à recevoir des bagages.

Le S-55 à moteur radial à pistons fut dérivé en plusieurs modèles à turbine, comme le Westland Whirlwind ou l'Helitec S-55T.


Liste des versions :
Type Caractéristiques
S-55 Cette version fut construite par Sikorsky à environ 1.280 exemplaires destinés au marchés civil et militaire. La majorité fut employée par les forces armées américaines sous la désignation H-19. D'autres appareils de ce type furent construits sous licence, au Japon, par Mitsubishi et au Royaume-Uni, par Westland, comme Whirlwinds. De nombreux S-55 furent exportés, ils furent utilisés comme machines civiles ou militaires dans des emplois variés, transport utilitaire, recherche et sauvetage en mer (search and rescue SAR), évacuation de victimes.
H-19 Chickasaw Versions fournies aux services militaires américains, incluant le UH-19B pour l'U.S.A.F., le UH-19C et le UH-19D pour l'U.S. Army, le CH-19E pour l'U.S. Marines Corps et le UH-19F pour l'U.S. Navy. Ces machines furent employées pendant la Guerre de Corée (juin 1950-juillet 1953) dans des missions d'évacuation de blessés, d'assaut et d'approvisionnement, établissant ainsi, l'hélicoptère comme un acteur important dans les zones de combat. Le H-19 fut exporté dans de nombreux pays, Argentine, Grèce, Guatemala, Honduras, Japon, Corée du Sud, République Dominicaine, Taïwan, Thaïlande, Turquie et Vénézuela.

Source partielle : site web Wikipedia.

S-55 (H-19)         
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 600 CV                       Pratt & Whitney R-1340-57                     
Diamètre rotor/Rotor diameter 16,16 m    Longueur/Length 12,88 m    Hauteur/Height 4,07 m     Poids total/Weight 3.580 kg       
Vitesse/Speed 160 km/h             Plafond/Ceiling            Autonomie/Range 650 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresHélicoptèresHélicoptères