S.i.a-7b

Saab 105

Saab-18

Vue d'un Saab 105 (origine : Fighters, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson) Vue et plan d'un Saab 105, prototype de la version d'attaque A60, armé de douze roquettes de 13,5 cm.

Conçu comme un remplaçant, dans la force aérienne suédoise, du vieillissant de Havilland Vampire d'entraînement, le Saab 105, qui avait quelque ressemblance avec un Gnat d'instruction, dans une taille plus grande, effectua son premier vol fin juin 1963. Ce monoplan était d'une conception simple, mais néanmoins, c'était un appareil capable de remplir un grand nombre de missions, pouvant être utilisé comme avion civil ou militaire et être employé pour l'instruction des pilotes (Sk60, Skol, entraînement), les liaisons, le transport de personnes (avion d'affaires de quatre places), la surveillance aérienne, et aussi comme avion d'attaque léger (A60, Attack). Ce biplace à aile haute, avec des plans de queue en forme de T, avait un cockpit doté d'une double commande, comprenant deux places côte à côte. Les ailes étaient légèrement en flèche, avec une corde presque constante, et les moteurs logés sous les ailes, à l'emplanture, étaient des Volvo Flygmotor RM9 d'une poussée de 1.640 lbf (environ 745 kgp), développés à partir de français Turbomeca Aubisque. Les études pour cet appareil à réaction, successeur du Saphir, avaient été commencées en 1959, mais l'achèvement avait été retardé, à cause de l'absence d'un moteur suffisamment petit et donnant la puissance voulue (Saab voulant deux réacteurs pour des raisons de sécurité).

En mars 1965, une commande initiale portant sur 130 Saab 105, fut passée pour un emploi dans la force aérienne suédoise, Flygvapnet. Le premier exemplaire fut livré à cette armée au printemps 1966, et ces avions furent intégrés dans le système de formation à partir du milieu de l'année 1966, les pilotes passant leur diplôme sur le Sk60 d'entrainement, après quelques heures de vol passées sur le Safir à moteur à pistons. Plusieurs exemplaires de la version de base furent modifiés, comme Sk60B, en appareils d'attaque dotés de six points d'emport sous les ailes, et d'autres furent convertis en variante Sk60C, avec également six points d'emport, et aussi des appareils de prise de vues photographiques montés dans le nez.

Une version export fut le Saab 105XT, destiné à de multiples types de missions, et équipé de moteurs plus puissants General Electric J85-17B de 2.850 lbf (environ 1.290 kgp) de poussée. La capacité en carburant avait également été augmentée, et le poids était plus important. Ce modèle fut vendu en 1970, comme Saab 105OT (105Ö, Övning, entraînement avancé), en quarante exemplaires, à l'Autriche, pour un emploi dans la force aérienne de ce pays, Österreichischen Luftstreitkräfte. Un certain nombre de ces appareils étaient toujours opérationnels fin 2010. En Suède, le Saab 105 d'attaque fut employé dans une unité de réserve, en support de l'armée dans le nord du pays, et en appui de la marine, le long des 600 miles (965 km) de côtes de ce pays. Le modèle d'attaque pouvait être doté de deux canons de 30 mm montés en pod sous les ailes, de deux bombes de 550 livres (environ 250 kg), ou six de 275 livres (125 kg), de deux missiles air-air guidés par radio, ou encore de douze roquettes de 13,5 cm, la charge totale emportée atteignant environ 1.765 livres (environ 800 kg).

En 1993, un programme de mise à niveau fut mis en place afin de moderniser les réacteurs des avions suédois, ayant alors atteint leur fin de vie. Le nouveau moteur choisi fut le Williams/Rolls-Royce FJ44, d'une poussée de 1.900 lbf (environ 860 kgp), et piloté par un système FADEC (Full-Authority Digital Electronic Control). Ce nouveau moteur était plus puissant, plus léger, plus propre, plus silencieux, d'une maintenance aisée, et d'un coût moindre. Le premier appareil modifié (désignation Sk60W) effectua son vol inaugural en août 1995, et à la suite, plus de 110 conversions de modèles Sk60A/B/C furent effectuées. La compagnie Saab signa en 2007, avec l'Autriche, un accord de service à long terme, pour fournir un soutien logistique et technique, sur une période de dix ou quinze ans, afin de maintenir la flotte de Saab 105 de ce pays. En Suède, les autorités décidèrent fin 2008, de procurer les ressources pour soutenir les opérations d'une flotte d'une centaine de Saab 105, pendant une dizaine d'années. Cependant, vers l'année 2014, un remplacement de l'avion fut envisagé, afin d'obtenir un avion d'entraînement plus moderne et plus compatible avec les chasseurs récents, et des accords de coopération entre Saab et d'autres fournisseurs furent signés pour aller dans cette direction.


Plan d'un Saab 105 (origine : Fighters, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson)


Source partielle : Fighters, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson.

SAAB 105            
Moteurs(s)/Engine(s)   2 réacteurs de 745 kgp                             Turbomeca Aubisque                                
Envergure/Span 9,50 m     Longueur/Length 10,49 m    Hauteur/Height 2,69 m     Poids total/Weight 4.500 kg       
Vitesse/Speed 765 km/h à 6095 m    Plafond/Ceiling 12.010 m   Autonomie/Range 1.400 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. modernesAv. mil. modernes