Sablatnig-C.i

Sablatnig SF2

Salmson-2a.2

Vue d'un hydravion Sablatnig SF2 (origine : Fighters 1914-1919 - Kenneth Munson) Vue d'un hydravion biplan de reconnaissance Sablatnig SF2 de la marine impériale allemande (Kaiserliche Marine), construit par L.V.G (Luft-Verkehrs-Gesellschaft), fin 1916.

Le Dr. Josef Sablatnig, Autrichien de naissance, construisit un aéroplane, dès l'année 1903. Il partit pour l'Allemagne, acquit la nationalité de ce pays, et fonda la Sablatnig Flugzeugbau en octobre 1915. Ce même mois, le premier hydravion conçu par Sablatnig fut présenté. C'était un biplan non armé équipé de deux flotteurs, doté d'un moteur Mercedes de 160 CV et désigné SF1. Après avoir subi des tests passés par la marine allemande, une version modifiée, désignée SF2 fut commandée, le prototype de ce modèle étant principalement différent au niveau des surfaces verticales de queue. Ces éléments furent encore ultérieurement revus sur les machines de production, qui furent construites en environ 35 exemplaires, comprenant six appareils fabriqués par la maison mère, dix par L.F.G. (Luft-Fahrzeug-Gesellschaft) et dix autres par L.V.G. (Luft-Verkehrs-Gesellschaft). Les livraisons furent effectuées entre juin 1916 et mai 1917, et les hydravions furent en majorité, employés pour la formation des pilotes de la marine.

Le SF3 fut une variante plus lourde et à échelle plus importante de l'avion précédent, conçue pour des missions d'escorte et de patrouille. Son moteur était un Benz Bz.IV de 220 CV et son armement comprenait une mitrailleuse Parabellum montée sur anneau dans le poste de l'observateur. L'unique SF3 fut testé à l'automne 1917. Le développement suivant fut le SF5, à la base un modèle SF2 amélioré. Cet appareil était doté d'un moteur Benz Bz.III de 150 CV, et fut construit à environ 90 exemplaires, dont cinquante machines assemblées par la maison mère. Ces avions équipés d'une radio et d'une mitrailleuse pour l'observateur, devaient mener des missions de reconnaissance et de patrouille côtière. Il fut rapporté que les performances de ces appareils étaient faibles et ils ne furent pas un grand succès. Ils furent employés en mer du Nord et en mer Baltique, et sur ce théâtre d'opérations, ils souffrirent particulièrement des chasseurs Nieuport aux mains des pilotes russes. Les SF5 restants (dix construits par L.F.G., trente par L.V.G., le dernier par Sablatnig) furent livrés, sans radio et sans arme défensive, afin d'être employés pour la formation, et il est probable des les machines antérieures aient été rappelées et réaffectées dans les établissements d'entraînement. Les livraisons furent effectuées entre janvier 1917 et février 1918, et un SF5 fut converti, de manière expérimentale, en machine à train d'atterrissage à roues, sous la désignation SF6. Cet avion unique était doté d'un moteur Maybach Mb.IV de 240 CV et était équipé d'une mitrailleuse Spandau tirant vers l'avant, en plus de la Parabellum défensive. Trois exemplaires du modèle SF7, un chasseur biplace dérivé du SF3, furent commandés. Une seule machine fut fabriquée et livrée en septembre 1917. Ses performances n'étaient pas supérieure à la moyenne.

La dernière version conçue par Sablatnig fut le SF8. Dessinée expressément comme un avion d'entraînement, il revenait au moteur Benz Bz.III, n'était pas armé, et était doté de deux cockpits dotés d'une double commande. Les ordres d'achat portèrent sur environ trente exemplaires et les livraisons débutèrent au printemps 1918, mais il n'est pas certain qu'elles furent toutes réalisées.

Un Sablatnig monoplace fut également fabriqué. Désigné SF4, il correspondait à un SF2 à échelle réduite, et était conçu comme un hydravion de défense de stations. Doté d'un moteur Benz Bz.III, il était équipé d'une mitrailleuse Spandau tirant vers l'avant. Deux prototypes furent fabriqués dans les premiers mois de l'année 1917, l'une sous forme d'un sesquiplan, l'autre sous forme d'un triplan, mais ni l'une, ni l'autre de ces machines ne fut un succès.


Plans d'un hydravion Sablatnig SF2 (origine : Fighters 1914-1919 - Kenneth Munson)


- En complément, vue d'un Sablatnig SF4 expérimental de type Scout triplan monoplace.

Source partielle : Fighters 1914-1919 - Kenneth Munson.

SABLATNIG SF2       
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 160 CV                       Mercedes D.III                                    
Envergure/Span 18,53 m    Longueur/Length 9,53 m     Hauteur/Height 4,25 m     Poids total/Weight 1.695 kg       
Vitesse/Speed 130 km/h à 0 m       Plafond/Ceiling 3.800 m    Autonomie/Range 4 heures  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions Guerre 1914-1918Avions Guerre 1914-1918