Sopwith-T.1 cuckoo

Sopwith TF.2 Salamander

Sopwith-Triplane

Vue d'un Sopwith Salamander (origine : Fighters 1914-1919 - Kenneth Munson) Vue du troisième prototype du Sopwith Salamander (E5431) illustrant un schéma de couleurs prévu pour un avion d'observation de la R.A.F., octobre 1918. Moteur rotatif Bentley B.R.2 de 230 ch.

Le chasseur Camel avait été modifié en un avion expérimental blindé et muni d'une arme dirigée vers le bas, plus approprié pour l'attaque au sol, le TF.1 (Trench Fighter No. 1) qui ne fut pas mis en production, mais permit d'acquérir de nombreuses et précieuses informations qui servirent ultérieurement au développement du Sopwith TF.2 Salamander, qui vola pour la première fois fin avril 1918. Cet appareil fut le premier de six prototypes qui furent envoyés pour évaluation, en France, le mois suivant. La conception de ce biplan était globalement identique à celle du 7F.1 Snipe, avec le même moteur rotatif en étoile Bentley B.R.2, monté dans un capot découpé en partie inférieure, afin de faciliter le refroidissement.

L'armement comprenait deux mitrailleuses de capot Vickers de calibre 7,7 mm synchronisées par un système Constantinesco, avec une réserve de 1.000 munitions par arme. Egalement quatre bombes de 25 livres (11 kg) pouvaient être emportées. Destiné à l'attaque au sol, ce biplan était doté, en partie avant du fuselage, d'une boîte de blindage d'environ 650 livres (295 kg) intégrée dans la structure de l'appareil, et protégeant le poste du pilote et les réservoirs de carburant. La plaque frontale avait une épaisseur de 8 mm, celle de dessous faisait 11 mm d'épaisseur, et celles de côté 6 mm d'épaisseur. La protection arrière comprenait deux plaques, une de 11 mm, et une de 6 mm, séparées par un espace. La partie arrière de la cellule ressemblait à celle du Snipe, avec des côtés plat pour être dans la continuation de la partie avant. Les ailes conservaient deux paires de mâts d'entre plans de chaque côté, mais elles avaient été renforcées, de même que les plans de queue, pour tenir compte du poids supérieur. La dérive et la gouverne de direction étaient identiques à celle de l'appareil d'origine.

L'évolution d'avions destinés à des missions spécialisées d'attaque au sol, avait joué un rôle important dans la dernière année de la Première Guerre mondiale, et des plans avaient été faits pour un production à grande échelle du Salamander. Une commande pour 500 appareils fut passée chez Sopwith, et une autre portant sur 600 fut passée chez plusieurs autres fabricants (comprenant Wolseley Motors, Air Navigation Co., Glendower Aircraft, Palladium Motors, et National Aircraft Factory No. 1.). Cependant, ces contrats furent annulés après l'Armistice, et à ce moment, seulement une centaine de machines construites chez Sopwith avaient été terminées.

Seulement une petite quarantaine de ces biplans étaient dans les effectifs de la R.A.F., fin octobre 1918, et seulement un très petit nombre était arrivé en France. Le Squadron No. 157, premier équipé de ce biplan, devait voler vers la France fin novembre 1918, et plusieurs autres escadrilles devaient être équipées de cet avion, mais après l'Armistice, le besoin immédiat d'appareils de support au sol n'existait plus, et le Squadron No. 157 fut rapidement dissous.

La fabrication fut cependant poursuivie après le conflit, et la production totale atteignit environ 500 exemplaires. Un prototype fut envoyé aux Etats-Unis, pour des études complémentaires, et cette machine existait encore en 1926. Aussi, le troisième prototype, fut un des quatre types d'avions qui servirent à des essais en vol, en 1919, de schémas de camouflage disruptifs élaborés pour des avions d'observation, par le Ministry of Munitions. Certains Salamander étaient encore en activité à Héliopolis, Egypte, en 1922.


Plan du troisième prototype du Sopwith Salamander (E5431). Plan d'un Sopwith Salamander (origine : Fighters 1914-1919 - Kenneth Munson)

Source partielle : Fighters 1914-1919 - Kenneth Munson.

SALAMANDER          
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 230 ch                       Bentley B.R.2 rotatif                             
Envergure/Span 9,52 m     Longueur/Length 5,94 m     Hauteur/Height 2,84 m     Poids total/Weight 1.180 kg       
Vitesse/Speed 200 km/h à 150 m     Plafond/Ceiling 4.270 m    Autonomie/Range 1 hr 45 min    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions Guerre 1914-1918Avions Guerre 1914-1918