Ryan-Xv-5

S.A.M.L. S.2

S.c.a.-Dirigeables m.1

Vue d'un biplan S.A.M.L. S.2 (origine : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson) Vue et plans d'un biplan de reconnaissance S.A.M.L. S.2 (Moyen-Orient, fin 1917).

Le biplan biplace armé allemand Aviatik B.I fut largement produit sous licence en Italie pendant la Première Guerre mondiale. Les trois premières versions construites furent désignées A.1 (moteur Fiat A-10 de 100 CV), A.2 (moteur rotatif Le Rhône de 120 CV) et A.3 (moteur Colombo de 110 CV). Cependant, la majorité de ces machines fut équipée de moteurs Salmson (Canton-Unné) de 140 CV et quelques exemplaires de fin de production furent dotées d'un moteur Isotta-Fraschini V.4B de 160 CV.

Environ 570 Aviatik furent construits en Italie entre 1915 et 1918, et 410 machines de cette production furent assemblés par la Società Aeronautica Meccanica Lombardia (S.A.M.L.) de Monza, Lombardie. Jusqu'au début de l'année 1917, ces biplans furent largement employés dans les escadrilles de reconnaissance italiennes. Par la suite, ils furent retirés du service, puis servirent pour l'entraînement jusqu'en 1930.

Au début de 1917, ces avions commencèrent à être remplacés, dans leurs missions de reconnaissance, par un appareil de conception locale, le S.A.M.L. S.1. Cette machine était globalement un développement de plus grande taille de l'Aviatik avec trois paires de mâts d'entre plans de chaque côté, elle était dotée d'un moteur Fiat A-12 de 260 CV et équipée d'une mitrailleuse Revelli de calibre 6,5 mm montée libre sur un support tripode en place arrière. Le S.1 était essentiellement destiné aux missions de reconnaissance, mais il pouvait emporter une petite charge de 40 kg de bombes. Il fut employé principalement dans l'Armada I du Corpo Aeronautica Militare dans le Trentin, remplissant des missions de reconnaissance, d'observation d'artillerie et parfois de bombardement léger.

A partir de l'été 1917, il fut rejoint en service actif, par la version S.2, qui était d'envergure plus petite et avait des ailes non décalées dont la plan inférieur avait un léger dièdre. Son armement avait été complété d'une mitrailleuse Revelli montée sur le plan supérieur et tirant en dehors du champ de l'hélice. Le plan arrière était aussi différent, une dérive pleine de forme arrondie remplaçant la dérive à partie supérieure plus plate de son prédécesseur.

Les biplans biplaces S.A.M.L. étaient de construction solide, étaient fiables et avaient de bonnes qualités de vol, et ils furent appréciés de leurs équipages. Environ 660 exemplaires de S.1/S.2 furent construits entre 1916 et 1918, ils servirent dans seize Squadriglie da Ricognizione en Italie, Albanie et Macédoine. Quelques S.2 emportaient des appareils de prise de vues photographiques à la place des bombes, et quelques autres furent dotés d'une double commande et employés pour la formation. Les premiers S.2 étaient dotées du même moteur Fiat que les S.1, mais plus tard, ils furent dotés du plus puissant Fiat A-12bis de 300 CV. Quelques biplans de ce type survécurent à la guerre et furent, plus tard, mis en opérations, durant les campagnes militaires italiennes en Afrique du Nord.


Plans d'un biplan S.A.M.L. S.2 (origine : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson)


Source partielle : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson.

SAML S.2            
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 300 CV                       Fiat A-12bis                                      
Envergure/Span 12,10 m    Longueur/Length 8,50 m     Hauteur/Height 2,98 m     Poids total/Weight 1.395 kg       
Vitesse/Speed 160 km/h à 0 m       Plafond/Ceiling 5.000 m    Autonomie/Range 3 hr 30min


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions Guerre 1914-1918Avions Guerre 1914-1918