Lockheed-Model 18 lodestar

Lockheed Model 8 Sirius

Lockheed-Model 9 orion

Vue d'un Model 8 Sirius (photo : At the Controls - E. Long, M. Avino, T. Alison, D. Bell) Vue du Locheed Model 8 Sirius (NR-211) de Charles et Anne Lindbergh en 1931 (livrée noire, ailes et plans de queue orange).

En septembre 1929, Charles Lindbergh effectua une évaluation du nouvel avion parasol Lockheed Air Express aux National Air Races. Très impressionné, il demanda au patron des études de cette société, Gerard Freebairn Vultee, de lui concevoir un appareil monomoteur à aile basse ayant de bonnes performances et un grand rayon d'action. Lockheed était capable de concevoir cet avion prévu pour effectuer de longs voyages et découvrir de nouvelles routes, l'Air Express prévu pour remplacer le Douglas M-2 de Western Air Express était une version parasol dérivée du Vega alors que L'Explorer (prévu pour l'explorateur Arctique Sir George Hubert Wilkins) était un modèle à aile basse.

Le nouvel appareil conçu par Gerard Freebairn Vultee et John Knudsen Northrop était un monomoteur moderne à aile basse cantilever avec un fuselage monocoque en bois de structure de même type que celui du Vega. Le Model 8 Sirius avait deux cockpits ouverts, mais à la suggestion de l'épouse de Lindbergh, ils furent dotés de verrières coulissantes. Après plusieurs petites modifications, le Sirius fut réceptionné fin avril 1930 à Burbank, Californie. A la suite, quatorze autres exemplaires de diverses versions seront construits pour d'autres clients. Lindbergh et son épouse partirent pour New York et établirent un nouveau record de vitesse transcontinental à l'issue de ce voyage interrompu une seule fois pour ravitailler en essence.

Mi-1931, le Sirius fut doté d'un moteur Wright Cyclone de 575 CV à la place du Pratt & Whitney Wasp de 450 CV d'origine et fut équipé de deux flotteurs Edo (servant aussi de réservoirs additionnels) en remplacement du train fixe initial. Dans cette configuration, l'autonomie passait de 1.570 km à 3.200 km. Le couple Lindbergh vola avec le Sirius dans cette nouvelle configuration dans un grand périple du Maine jusqu'en Chine en passant par le Canada, l'Alaska, la Sibérie et le Japon. Ce voyage qui bénéficiait du soutien de Pan American Airways s'étala de fin juillet à début octobre. L'avion endommagé à la fin du voyage (Nakin, Chine) fut réparé, équipé d'un moteur Cyclone F de 710 CV et vola de nouveau pour la Pan American, cette fois-ci pour découvrir de nouvelles routes commerciales transatlantiques. De juillet à décembre 1933, les Lindbergh relevèrent des routes au Groenland, en Europe (jusqu'à Moscou), en Afrique, Amérique du Sud et dans les Caraïbes. Le Sirius acquis son surnom Tingmissartoq (en Inuit, 'celui qui vole comme un grand oiseau') au Groenland, Anne Lindbergh ayant remarqué que les enfants appelait l'appareil ainsi.

Les Lindbergh volaient en équipe, Charles pilotant la plupart du temps depuis le cockpit avant, alors qu'Anne qui pouvait aussi prendre les commandes depuis le poste arrière assurait la majorité de la navigation et des liaisons radio. Les instruments de navigation et les équipements, importants pour le genre de mission effectuée incluaient un horizon artificiel Sperry, un compas magnétique, des gyroscopes, une radio mais pas d'interphone entre les deux postes de pilotage.

Le Sirius fut décliné en plusieurs variantes, type 8-A à queue modifiée et capacité d'emport différente, type 8-C (Sport Cabin Sirius) à cabine pour deux passagers prévue dans le fuselage. Le type 8-D Altaïr fut encore un modèle dérivé à train rentrant.



MODEL 8             
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 420-450 CV                   Pratt & Whitney Wasp                          
Envergure/Span 13,06 m    Longueur/Length 8,38 m     Hauteur/Height 4,50 m     Poids total/Weight 2.090 kg       
Vitesse/Speed 280 km/h             Plafond/Ceiling 6.100 m    Autonomie/Range 1.570 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresLockheedLockheed