Douglas-F3d skynight

Douglas F4D/F-6A Skyray

Douglas-M-2 mailplane

Vue d'un chasseur Skyray (photo : Fighters of the 20th Century - TRH Pictures) En dépit de son aspect, le Skyray était un des meilleurs chasseurs de son temps, avec une exceptionnelle vitesse ascensionnelle (18.000 pieds/5.486 m par minute).

Le Douglas F4D Skyray (plus tard renommé F-6) était un chasseur embarqué construit par la Douglas Aircraft Company. Bien qu'il fut peu de temps en service opérationnel et qu'il ne fut jamais engagé au combat, il fut le premier appareil embarqué à battre le record mondial de vitesse absolue et le premier avion de la Navy à passer Mach 1 en vol horizontal.

Il était issu d'un contrat d'études et de faisabilité pour un avion à aile delta passé en 1947 auprès de plusieurs constructeurs américains. Le contrat de construction d'un prototype fut gagné par Douglas au mois de juin. Utilisant les résultats obtenus par les ingénieurs allemands pendant la Deuxième Guerre mondiale (par exemple, le Dr. Alexandre Lippich avec le Me 163), Ed Heinemann et C.S. Kennedy choisirent à la place d'une pure aile delta, une aile à forte flèche (50 degrés) aux extrémités arrondies et dotée de becs de bord d'attaque et de larges élevons sur les bords de fuite. Les parties externes de la voilure pouvaient se replier hydrauliquement afin de limiter l'encombrement sur les porte-avions. Le moteur était un Westinghouse J40, mais suite aux problèmes avec ce propulseur, le prototype fut doté d'un Allison J35 de 2.270 kgp pour son premier vol, fin janvier 1951.

Durant les essais, le J40 fut abandonné au profit d'un puissant mais plus volumineux réacteur Pratt & Whitney J57 de 4.545 kgp de poussée qui firent de l'avion un puissant intercepteur. La mise en service fut effectuée en avril 1956, avec l'embarquement d'un premier F4D-1 Skyray (unité VF-74 sur le porte-avions U.S.S. Franklin D. Roosevelt). L'impressionnante vitesse ascensionnelle de l'appareil fit qu'un exemplaire fut intégré dans le North American Air Defense Command (NORAD) au côté d'intercepteurs américains et canadiens.

Le Skyray connu sous le surnom "Ford" (pour le "Four" et le "D" de sa désignation) était équipé d'un radar de recherche et de suivi simple, APQ-50A destiné au guidage des deux missiles air-air AIM-9N Sidewinder ou des roquettes. Son armement comprenait aussi quatre canons de 20 mm et deux bombes de 910 kg. Le Skyray, fut équipé, en fin de carrière d'un système de ravitaillement en vol basé sur un réservoir largable modifié et équipé d'une perche fixe.

La production fut arrêtée en 1958 après 419 F4D-1 construits. En 1962, le F4D-1 fut désigné F-6A, mais peu étaient en première ligne à cette époque et les derniers Skyray furent retirés en 1964. Quelques machines furent cependant encore utilisées pour divers programmes. Les F4D ne participèrent à aucun conflit, mais ils furent déployés à Taïwan en 1958 et à Guantanamo, Cuba en 1962.

Le modèle amélioré F4D-2 fut abandonné, mais le type F4D-2N fut construit comme F5D Skylancer. Plus long et plus solide que son prédécesseur, il recevait une nouvelle voilure plus fine, son armement restait globalement inchangé mais était complété de missiles guidés par radar AIM-7 Sparrow. Seulement quatre XF5D-1 furent construits, l'U.S. Navy voulant se concentrer sur un plus petit nombre de types de chasseurs. Plus rapide et de plus grande autonomie que le Skyray malgré un moteur identique, le F5D fut employé a deux exemplaires par le National Advisory Committee for Aeronautics (NACA, plus tard NASA) dans différents programmes de recherche jusqu'en 1970.



F4D-1               
Moteurs(s)/Engine(s)   1 réacteur de 4545 kgp (7260 kgp avec réchauffe)   Pratt & Whitney J57-P-8                       
Envergure/Span 10,21 m    Longueur/Length 13,84 m    Hauteur/Height 3,96 m     Poids total/Weight 12.700 kg      
Vitesse/Speed 1050 km/h            Plafond/Ceiling 16.760 m   Autonomie/Range 970 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. modernesAv. mil. modernes