Supermarine-S.5

Supermarine S.6

Supermarine-Sea eagle

Vue du Supermarine S.6B (origine : Flying Boats and Seaplanes since 1910 - Kenneth Munson) Cet hydravion de course à participé à la Coupe Schneider en 1929 à Calshot dans le Solent.

Le S.6B était un développement du S.5, il était entièrement métallique et équipé d'un moteur Rolls-Royce, douze cylindres en V de 1.900 CV (en 1929, la puissance fut portée à 2.350 CV, puis 2.550 CV en 1931).

Deux appareils furent présentés et c'est celui piloté par Waghorn qui remporta l'épreuve à la vitesse moyenne de 528,88 km/h. Le 12 septembre 1929, le même appareil, piloté par A.H. Orlebar a battu le record du monde de vitesse à 575,73 km/h (la plus grande vitesse atteinte par le S.6 fut 655,8 km/h en septembre 1931). Cet avion conçu par Reginald J. Mitchell, directeur technique chez Supermarine fut l'ancêtre du fameux chasseur Spitfire.


Plans du Supermarine S.6B (origine : Flying Boats and Seaplanes since 1910 - Kenneth Munson)


Vue du S.6B Autre vue du S.6B

Source partielle : Flying Boats and Seaplanes since 1910 - Kenneth Munson.
S.6B                
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 2350 CV                      Rolls-Royce 'R'                                   
Envergure/Span 9,14 m     Longueur/Length 8,79 m     Hauteur/Height            Poids total/Weight 2.760 kg       
Vitesse/Speed 610 km/h             Plafond/Ceiling            Autonomie/Range           


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions Coupe SchneiderAvions Coupe Schneider