Supermarine-Spiteful

Supermarine Spitfire

Supermarine-Spitfire pr19

Vue d'un Spitfire F14C (photo : Colin K.Work) Vue d'un Spitfire F14C. Immatriculation F-AZSJ/SM832/YB-A, cn 6S/663452.

Le Spitfire est un des rares avions de combat à être devenu légendaire durant sa propre carrière, cet appareil et son équivalent naval, le Seafire furent développés en plus de quatorze versions majeures et produits durant la totalité de la Deuxième Guerre mondiale.

Le concepteur du Spitfire, Reginald J. Mitchell avait ses propres idées sur la configuration idéale d'un chasseur monoplace et le prototype était tellement supérieur aux spécifications F.5/34 auquel il répondait que d'autres spécifications (F.37/34) furent définies pour sa fabrication. Ce chasseur défini dans les années 1930 (spécifications : cockpit fermé, train rentrant, équipement huit mitrailleuses) fut dérivé des hydravions de la Coupe Schneider comme le S.6B vainqueur en 1931 et capable d'atteindre environ 550 km/h. Motorisé à l'origine par un Rolls-Royce Merlin C, cet avion était équipé d'une aile elliptique plus complexe à fabriquer mais plus performante au plan aérodynamique, le premier vol fut effectué en mars 1936.

Les Sptifire dont la production totale dépassa les 20.000 exemplaires furent employés par la R.A.F. et dans le Commonwealth, mais aussi par les forces américaines et russes pendant le conflit et par les forces aériennes turques, portugaises et égyptiennes. Ces avions participèrent à la Guerre de Corée en 1950-53 et furent employés jusqu'en 1954 (dernière mission en Malaisie par un Mk. XIX).


Vue d'un Spitfire HF Mk. VII (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un Spitfire HF Mk. VII, intercepteur à haute altitude équipé d'ailes elliptiques allongées (1942). Moteur Rolls-Royce Merlin 64 de 1.710 CV, armement, un canon Hispano de 20 mm et deux mitrailleuses Browning de 7,7 mm dans chaque aile.
Plans d'un Spitfire HF Mk. VII (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson)

Tableau des versions :
I (1938) Moteur Merlin II, hélice bipale en bois, vitesse de 560 km/h.
IA & IB
(août 1938/fin 1939)
Modèle de production d'origine, moteur Merlin II de 1.030 CV, hélice tripale, huit mitrailleuses Browning 7,7 mm (seulement quatre mitrailleuses initialement à cause d'un manque d'approvisionnement) ou sur le Mk. IB deux canons de 20 mm et quatre mitrailleuses de 7,7 mm. Plus de 1500 exemplaires produits, principal modèle engagé dans la bataille d'Angleterre qui débuta en août 1940.
II (1940) Construction à l'usine de Castle Browmwich, hélice tripale Rotol à deux pas, blindage derrière le pilote, moteur Merlin XII de 1.175 CV, 920 exemplaires produits, quelques-uns convertis plus tard en Mk. V.
III Unique prototype expérimental équipé d'un moteur Merlin XX de 1.280 CV et équipé d'une roulette de queue escamotable.
IV Un prototype à moteur Griffon et plus de 220 avions de reconnaissance dérivés du Spitfire Mk. V.
V (mars 1941) Fuselage renforcé, ailerons métalliques, moteurs Merlin 45 de 1.440 CV or Merlin 50 de 1.470 CV, points d'attache pour réservoir largable ou bombes. Ailes elliptiques standard, raccourcies (saumons carrés) pour le combat aérien à basse altitude ou allongées pour les grandes altitudes, armement type A, B ou C, plus de 6400 exemplaires produits.
VI Intercepteur à haute altitude, moteur Merlin 47 de 1.415 CV, hélice quatre pales, cockpit pressurisé et ailes type HF plus pointues, une centaine d'exemplaires produite.
VII Intercepteur à haute altitude, moteur Merlin 61, 64 or 71 à compresseur deux étages, aile redessinée et allongée, cockpit pressurisé, roulette de queue rétractable, souvent gouverne de direction agrandie et plus pointue, vitesse supérieure à 640 km/h, 140 exemplaires produits.
VIII (1943) Intercepteur à basse altitude, moteur Merlin 61, 63, 66 ou 70 à compresseur deux étages, non pressurisé, ailes de type LF, F ou HF, plus de 1650 exemplaires produits.
IX (1942) Cellule de Mk. VC, moteur Merlin 61, 63, 66 ou 70, ailes de type LF, F ou HF, armement type B, C ou E introduit avec ce modèle, environ 5600 exemplaires produits dont une importante partie exportée en Russie et dans le Commonwealth.
X Version pressurisée à moteur Merlin 77 - un exemplaire avec une aile type HF, une quinzaine d'exemplaires produits.
XI Avion de reconnaissance photo non armé, moteur Merlin 61, 63 or 70, environ 470 exemplaires produits.
XII (1943) Intercepteur à basse altitude, moteur Griffon III or IV à compresseur à un étage d'une puissance de 1.735 CV, aile de type LF, armement type B, une centaine d'exemplaires produits.
XIII (août 1943) Appareil basse altitude basé sur le Mk. V mais avec un Merlin 32, hélice à trois pales, quatre mitrailleuses de 7,7 mm.
XIV Base de Mk. VIII, moteur Griffon à compresseur à deux étages 65 or 66 d'une puissance de 2.050 CV, hélice à cinq pales, cellule redessinée et renforcée, radiateurs symétriques plus importants, queue agrandie, en général verrière en goutte d'eau, ailes de type F ou LF, armement type C ou E. Vitesse de 730 km/h à 8000 m, équivalent au Focke-Wulf Fw 190 D-9, capable de détruire les bombes volantes V-1 de 1944 et de contrer l'appareil à réaction Me 262, plus de 950 exemplaires produits.
XVI (1944) Base de Mk. IX avec un moteur Packard Merlin 266, ailes de type F or LF généralement équipée d'un armement de type C ou E, de nombreux exemplaires munies d'une verrière goutte d'eau, destiné à l'attaque au sol, environ 1050 exemplaires produits.
XVIII Chasseur à moteur Griffon à compresseur à deux étages, aile type F, armement type E, verrière goutte d'eau, train renforcé et réservoirs supplémentaires. Version FR XVIII équipée de caméras logées dans le fuselage arrière pour la reconnaissance (type après-guerre FR18).
XIX Version PR non armée dérivée du Mk. XIV, reconnaissance photo, moteur Griffon 65 ou 66 à compresseur à deux étages, en général pressurisé, environs 240 exemplaires produits.
XX Prototype unique reconstruit depuis le Mk. IV et le prototype du Mk. VII, armement six canons de 20 mm.
21 Cellule redessinée, aile et train nouveaux, majorité avec moteur Griffon 61 ou 64 équipé d'une hélice cinq pales, quatre canons de 20 mm.
22 Changements mineurs, quelques appareils avec moteur Griffon 85 de 2.375 CV et hélices contre rotatives.
24 Changements mineurs, queue de Spiteful et canons courts de Mk. V.


Tableau des différentes ailes :
Variante 'A' (version d'origine) huit mitrailleuses Browning de 7,7 mm.
Variante 'B' quatre mitrailleuses Browning de 7,7 mm et deux canons Hispano de 20 mm.
Variante 'C' (version universelle
introduite avec le Mk. V)
huit mitrailleuses ou quatre mitrailleuses et deux canons ou quatre canons de 20 mm et 227 kg de bombes.
Variante 'E' (version introduite
avec le Mk. IX)
deux mitrailleuses de 1,27 cm, deux canons Hispano de 20 mm et 454 kg de bombes.

Source partielle : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson.

SPITFIRE HF VII     
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 1710 CV                      Rolls-Royce Merlin 64                             
Envergure/Span 12,24 m    Longueur/Length 9,54 m     Hauteur/Height 3,68 m     Poids total/Weight 3.570 kg       
Vitesse/Speed 660 km/h à 7620 m    Plafond/Ceiling 13.105 m   Autonomie/Range 1.060 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens