Salmson (canton-unne)-Type p9

SMA SR460

Snecma-Escopette

Vue d'un moteur à plat SMA SR460 (photo : JN Passieux, Salon du Bourget 2015) Vue avant d'un moteur six cylindres à plat SMA SR460. A noter l'absence de système d'allumage sur ce propulseur, du fait de l'adoption de la technologie Diesel. Salon du Bourget (Paris Air Show 2015), stand Safran.

Le SR460 est un moteur conçu par la SMA, Société de Motorisation Aéronautique, compagnie issue d'une association entre Socata et Renault Sports F1. Fondée en janvier 1997, elle fut intégrée dans le groupe Safran (SNECMA) en décembre 2006. Son activité principale était la conception, la fabrication, et la commercialisation de moteurs à pistons destinés à l'aviation générale légère, et pouvant être montés sur des avions monomoteurs ou bimoteurs.

Le SR460 était une version à six cylindres du plus ancien quatre cylindres à plat à refroidissement par air SR305-230. Ce moteur était caractérisé par une suralimentation par turbo-compresseur, et l'utilisation de la technologie Diesel, tout en conservant un carburant aviation standard. Le premier vol d'un moteur SR305 fut effectué en mars 1998 (SR305-230, monté sur une cellule de Socata TB-20), et la certification FAA (Federal Aviation Administration) fut obtenue en juillet 2002 pour ce modèle. Afin de valider la technologie, plusieurs vols d'essais furent effectués, traversée de l'Atlantique en monomoteur en juillet 2005, vol sans escale Buenos Aires-Santiago du Chili au-dessus des Andes en mars 2006, vol en altitude jusqu'à 20.000 pieds avec un TB-20, en septembre 2009. La variante SR305-230E d'une puissance de 230 CV, fut certifiée en janvier 2011 en Europe (EASA, Agence Européenne de la Sécurité Aérienne, European Aviation Safety Agency), et en avril 2011 par la FAA. En juillet 2012, fut annoncée, la sélection de ce dernier moteur pour équiper le nouvel avion Cessna Turbo Skyhawk JT-A.

Un moteur SR305-230 est un quatre cylindres à plat d'un cylindrée de 4,988 litres (alésage de 12,6 cm, course de 10,0 cm). Sa puissance atteint 227 CV à 2.200 tr/min. Ses dimensions sont, une longueur de 82,0 cm, pour une largeur de 93,0 cm, et une hauteur de 75,0 cm. Le poids à sec est de 195 kg. De technologie Diesel (taux de compression de 15:1), il utilise du carburant standard Jet A, Jet A-1. Son refroidissement est effectué par air et aussi partiellement par huile en circuit interne, et le montage de l'hélice à vitesse constante est prévu pour être à entraînement direct. L'injection directe est effectuée par une pompe haute pression mécanique Bosch contrôlée électroniquement. Le régime de rotation maximal de l'unique turbo-compresseur est de 146.000 tr/min.

Le six cylindres dérivé, SR460, fut présenté en 2012. De même technologie Diesel que son prédécesseur, il avait été prévu pour délivrer entre 330 et 400 CV, pour un poids d'environ 270 kg (595 livres). Son plafond maximum était établi à 25.000 pieds (environ 7.620 m), et sa puissance devait être constante du niveau de la mer jusqu'à 10.000 pieds (environ 3.050 m). grâce à l'emploi de deux compresseurs. Son système d'alimentation était modifié, avec l'emploi de six pompes indépendantes entrainées par l'arbre à came, à la place de l'unique pompe haute pression antérieure. Cette disposition était plus simple, nécessitait moins de pièces, et permettait d'obtenir encore plus de précision dans l'injection de carburant pour chaque cylindre. Comme sur le SR305-230, ce système était géré électroniquement par un boitier ECU (Electronic Control Unit) dans le mode standard, un contrôle manuel pouvant être fait par le pilote en cas de panne.

Malgré les qualités de ces moteurs, consommation en carburant réduite, faible coût d'exploitation et de maintenance, réduction des pollutions, bonne fiabilité et maintien de la puissance maximale sur une large plage d'altitudes, les propulseurs de type SR305-230 restaient peu vendus en 2013/2014, malgré la commercialisation d'un module de conversion destiné au Cessna 182.


Vue d'un moteur à plat SMA SR460 (photo : JN Passieux, Salon du Bourget 2015) Vue arrière d'un moteur six cylindres à plat SMA SR460. On peut distinguer sur le document, les deux compresseurs centrifuges (un par rampe d'alimentation), et les radiateurs de refroidissement du flux d'air comprimé avant admission. Salon du Bourget (Paris Air Show 2015), stand Safran.


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresMoteurs à pistonsMoteurs à pistons