Snecma-C.450 coleoptere

Socata ST-60 Rallye

Socata-Tb-10 tobago

Vue d'un Rallye 110ST Galopin (photo : Malcolm Clarke) Vue d'un avion léger Socata Rallye 110ST Galopin (Fishburn - Morgansfield, novembre 2005).

Le Rallye fut conçu à l'origine par Morane-Saulnier pour répondre, fin des années 1950, à une demande du gouvernement français pour un avion léger. Morane proposa le Rallye qui vola pour la première fois en juin 1950. Le premier prototype MS-880A était propulsé par un moteur quatre cylindres à plat Continental C-90 de 90 CV, le second nommé MS-880B reçut un moteur plus puissant.

En 1963, la société Morane-Saulnier fut rachetée par Potez, compagnie qui, deux ans plus tard devint filiale de Sud Aviation sous le nom Socata (Société de Construction d'Avions de Tourisme et d'Affaires). Les Rallye, appareils sûrs et faciles à piloter, connurent alors un grand succès commercial, et en 1975 environ 3.000 exemplaires avaient été construits.

Les principales versions de production deux/trois sièges furent le MS-880B Rallye Club, doté d'un Continental O-200 de 100 CV, le MS-881 doté d'un Potez de 105 CV et le MS-883 doté d'un Lycoming O-235 de 115 CV. Un développement de la machine de base fut le Super Rallye équipé d'un six cylindres Continental O-300 de 145 CV qui deviendra plus tard le Rallye 150S, puis 150ST puis encore Garnement doté d'un O-320 de 155 CV.

La première vraie version quatre places fut le MS-890 Rallye Commodore, plus lourd au décollage et doté d'une structure renforcée par rapport au Super Rallye. Les livraisons commencèrent en 1964, les diverses versions du Commodore inclurent le MS-892 Commodore 150 à moteur Lycoming O-320 de 150 CV (plus tard Rallye 150GT), le MS-893 Commodore 180 à moteur O-360 de 180 CV (plus tard Rallye 180GT, puis Gaillard), le MS-894 Rallye Minerva à moteur de 220 CV (plus tard Rallye 220GT vendu aussi aux Etats-Unis comme Waco Minerva) et le Rallye 235GT (plus tard Gabier) à moteur O-540 de 235 CV.

Suite aux améliorations apportées à la production, les Rallye Club basés sur le modèle 100S à deux sièges et le modèle 100ST à trois sièges furent remplacés par le Rallye 100ST Galopin (moteur de 110 CV), le Rallye 125 2+2 sièges, le remorqueur de planeurs 180T Galerien et le type agricole. La production en France fut arrêtée en 1983.

Le Rallye qui servit comme avion-école (il est très répandu dans les aéro-clubs français au même titre que le Robin DR-400), mais aussi pour les voyages et le remorquage de planeurs fut aussi décliné en version militaire Rallye 235G, aussi appelée R.235 Guerrier. Ce modèle fut utilisé pour l'instruction des pilotes et vendu dans divers pays étrangers : Maroc, Djibouti, Libye ou encore Ruanda. Fin 1970, la licence du Rallye fut cédée à PZL en Pologne, la version locale fut baptisée PZL 110 Koliber (colibri).


Vue d'un modèle 235, version haut du gamme du Rallye (moteur Lycoming O-540). Vue d'un Rallye 235 (photo : Science et Vie Aviation 1977)


MS-893              
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 180 CV                       Lycoming O-360-A2A                                
Envergure/Span 9,60 m     Longueur/Length 7,13 m     Hauteur/Height 2,80 m     Poids total/Weight 1.050 kg       
Vitesse/Speed 225 km/h             Plafond/Ceiling 3.900 m    Autonomie/Range 1.000 km  


ST-60 7-300         
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 300 CV                       Lycoming IO-540-K                                 
Envergure/Span 11,00 m    Longueur/Length 8,75 m     Hauteur/Height 2,80 m     Poids total/Weight 1.790 kg       
Vitesse/Speed 300 km/h             Plafond/Ceiling 5.000 m    Autonomie/Range 1.500 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils