Sukhoi-Su-25 frogfoot

Sukhoi Su-26

Sukhoi-Su-27 flanker

Vue d'un Sukhoi 26 (photo : Martins Sudars) Vue d'un monoplace de voltige Sukhoi 26 piloté par Jurgis Kairys.

Le Sukhoi Su-26, avion de voltige issu de l'ancienne Union Soviétique et doté d'un unique moteur radial est un lointain dérivé du Yak-55. Le Su-26 possède des ailes droites montées en position basse et un train d'atterrissage fixe, le train principal étant formé d'un arc en alliage de titane engendrant une faible traînée.

Le premier vol de cet avion fut effectué en juin 1984, aux mains du pilote Yevguéni Frolof. Les quatre premiers appareils de ce type avaient une hélice bipale, mais les modèles de production Su-26M furent modifiés au niveau des surfaces de queue et le moteur reçut une hélice tripale Hoffman. Quelques améliorations furent encore apportées par la suite et cet avion remporta le classement féminin et masculin par équipes lors du treizième championnat de voltige aérienne en 1986 en Angleterre (World Aerobatic Championship).

Une version améliorée Su-26M3 fut produite à partir de 2003. Ce type qui recevait un moteur M9-F de 430 CV domina les championnats de voltige mondiaux en 2003 et 2005 ainsi que le championnat européen en 2004. Le Su-26MX est une version destinée à l'exportation achetée par des pays occidentaux comme la Suisse, l'Argentine et les U.S.A. Le Su-26 est aussi à l'origine d'un modèle amélioré, le Su-31 et d'un modèle biplace destiné à la formation, le Su-29.

le Su-26 dont la structure est formée en partie de matériaux composites est assez peu coûteux et d'un pilotage relativement simple. Ses performances sont excellentes, il peut supporter des facteurs de charge de +12g à -10g (soit plus qu'un chasseur F-16) et est capable de tourner de 360° en une seconde.


Plan d'un Sukhoi 26M. Plan d'un Sukhoi 26M
Détails techniques :
– le moteur Vedeneïev neuf cylindres en étoile M-14P est alimenté tant en essence qu'en huile lors d'un vol inversé. Le carburant est contenu dans un réservoir situé en arrière du propulseur.
– le profil de voilure est symétrique mais devient légèrement concave près des ailerons pour en augmenter l'efficacité.
– le champ de vision du pilote est exceptionnel. Son siège en fibre de verre peut basculer de 35° vers l'arrière pour compenser les accélérations.
– le train principal en alliage de titane, fragile d'apparence, est très robuste. Son importante garde au sol est due au grand diamètre de l'hélice.
– la dérive arrondie sur le Su-26, plus carrée sur le Su-26M est bâtie autour d'une structure faite d'un longeron frontal enrobé de mousse et de panneaux en nid d'abeilles revêtus de carbone.



Su-26M              
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 360 CV                       Vedeneyev-Ivchenko M14P                           
Envergure/Span 7,80 m     Longueur/Length 6,85 m     Hauteur/Height 2,78 m     Poids total/Weight 1.000 kg       
Vitesse/Speed 310 km/h à 3000 m    Plafond/Ceiling 4.000 m    Autonomie/Range 800 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils