Eurocopter-Ec 225/725

Eurocopter EC 665 Tigre

Fairey-Gyrodyne

Vue d'un Tigre allemand Vue d'un hélicoptère Eurocopter EC 665, Tigre, de l'armée allemande (version antichar UHT avec viseur de mât Sagem Osiris).

Le Tigre est un appareil de combat air-air et de support développé en coopération avec l'Allemagne. Cet appareil à usage militaire muni d'un rotor à quatre pales, fut mis en service en 2003. Il est fabriqué par Eurocopter (désignation EC 665 chez ce constructeur), compagnie qui succéda aux divisions hélicoptères de l'Aérospatiale et de Daimler-Benz Aerospace AG. Il est équipé de deux puissants turbopropulseurs MTR390.

Le Tigre fut le premier hélicoptère entièrement en matériaux composites développé en Europe, ayant par ailleurs, comme caractéristiques, un cockpit équipé d'écrans, une haute maniabilité lui permettant d'améliorer sa capacité de survie et l'incorporation de la technologie furtive. Cet appareil est capable de remplir un grand nombre de missions de combat, reconnaissance et surveillance, attaque anti-tank, appui aérien rapproché, protection de sites alliés, il peut opérer de jour, de nuit et par toutes les conditions de temps. Aussi, il a été conçu pour évoluer dans des environnements hostiles issus de guerres biologique, chimique ou nucléaire, il peut encore être employé en milieu maritime, avec la possibilité de décoller depuis le pont d'un navire et de voler dans des conditions climatiques extrêmes. Très agile, principalement grâce à la conception de son rotor de 13 mètres de diamètre, il peut effectuer des boucles complètes et est capable d'effectuer des manoeuvres d'accélération négatives.

La cellule de cette machine est faite à 80% en matériaux composites, carbone renforcé de fibres de polymère et de Kevlar, le reste comprenant 11% d'aluminium et 6% de titane. La partie arrière est également en matériaux composites, en incluant la perche de queue. Le rotor principal construit en composite de fibres de matière plastique est capable de résister à des impacts au combat ou à des contacts avec des oiseaux. La structure de cet appareil est, grâce à la mise en oeuvre de ces technologies, plus légère, ce qui améliore la maniabilité, plus rigide et plus résistante aux chocs. Aussi l'ensemble est protégé contre la foudre et les impulsions électromagnétiques par l'incorporation d'éléments métalliques en cuivre et bronze et de feuilles de cuivre. Le Tigre a un haut degré de résistance aux impacts, avec l'indépendance et la redondance de plusieurs systèmes embarqués, les composants de propulsion, rotor, boîtier d'entraînement étant conçus spécialement afin d'être plus solides que les modèles habituels, le boîtier d'entraînement pouvant fonctionner sans lubrifiant pendant 30 minutes. Les deux réservoirs de carburant principaux, auto-obturants à parois souples, sont logés en interne, dans la cellule, ils sont complétés par deux réservoirs complémentaires placés dans les petites ailes. En conditions de combat réelles en Afghanistan, le Tigre obtint une disponibilité opérationnelle déclarée de 90%.

Cet appareil à une faible signature radar et infrarouge due à l'étroitesse de son fuselage (1,10 m de largeur), sa structure en composite, l'utilisation de peintures absorbantes et la dilution des flux chauds des turbines, grâce à des évents par lesquels est injecté et mélangé à l'air évacué, une solution liquide diminuant significativement la température à la sortie, limitant ainsi considérablement la signature thermique de l'appareil. Sa protection comprend des détecteurs de radars et de lasers, des systèmes de détection de missiles (incluant un AN/AAR-60 MILDS, Missile Launch Detection System) ainsi que des lance-leurres électromagnétiques et infrarouges. Encore, son fuselage est blindé et est capable de résister aux tirs d'armes légères ainsi qu'à des munitions d'un calibre de 23 mm et les deux turbines sont séparées par une plaque de protection.

Cet hélicoptère est équipé de nombreux viseurs et capteurs incluant des éléments de type optronique (procédés, appareils et systèmes essentiellement électroniques, mais dont une partie du fonctionnement implique de la lumière : diodes électroluminescentes, photo détecteurs, etc.). Ces capteurs : caméra TV CCD visible et/ou proche infrarouge, imageurs thermiques passifs, télémètre, désignateur ou illuminateur laser, sont entièrement compatibles avec la large variété de systèmes d'armes utilisés sur l'appareil. Le viseur Strix développé par Sagem équipe les modèles d'appui-protection HAP et d'appui-destruction HAD des forces armées française (ALAT) et espagnole (FAMET). Dans sa version Strix HA intégrant un désignateur laser, il équipe les hélicoptères de reconnaissance armée ARH des forces australiennes. Le viseur Osiris équipe les hélicoptères multi-rôles UHT en service dans les forces armées allemandes.

Le Tigre est piloté par un équipage de deux personnes placées dans des cockpits en tandem équipés d'écrans multifonctions (MFD), avec le pilote en position avant et le canonnier placé dans le siège arrière en position surélevée. Les deux membres d'équipage peuvent gérer les commandes de vol principales et les systèmes d'armes en intervertissant les rôles si besoin. En plus de la conduite de l'appareil, le pilote assure également la gestion des systèmes d'auto-défense et les communications, ainsi que le contrôle de certaines fonctions pour des armes secondaires. Sauf pour certaines armes qui nécessitent une interface de contrôle dédiée comme le missile anti-tank Trigat, les missiles air-air peuvent être gérés via des contrôles situés sur l'ensemble des manches de pas collectif et de pas cyclique.

En 2013, l'Australie avait, en service, 22 machines de type ARH, l'Espagne, six machines type HAD, la France, France, 34 machines type HAP et l'Allemagne, 21 machines type UHT.


Assemblage du Tigre, cellule majoritairement en matériaux composites (carbone renforcé de fibres de polymère et de Kevlar). Vue de l'assemblage du Tigre (photo : Eurocopter)

Tableau des versions :
Modèle Caractéristiques
UHT (Unterstützungshubschrauber Tiger, hélicoptère Tigre de support) version antichar allemande avec viseur de mât infrarouge de seconde génération et caméras (portée 18 km). Missiles anti-tank HOT 3, PARS 3 LR type "fire end forget" ou Hydra 70. Emport possible de quatre missiles AIM-92 Stinger pour le combat air-air. Pas de tourelle de nez, mais montage possible d'un canon de 12,7 mm en pod.
HAP (Hélicoptère d'Appui Protection)/HCP (Hélicoptère de Combat Polyvalent) version française d'appui-protection armée de 68 roquettes au total (quatre nacelles type TBA 68.12L, 12 roquettes de 68 mm et deux nacelles type TBA 68.22L, 22 roquettes de 68 mm), de quatre missiles Mistral et d'un canon Nexter 30M781 de 30 mm en tourelle.
HAD (Hélicoptère d'Appui Destruction) version française appui-destruction équipée de l'armement du HAP et de missiles antichars.
ARH (Armed Reconnaissance Helicopter) version reconnaissance développée pour l'Australie équipée d'un canon de 30 mm, de roquettes de 70 mm et de missiles Hellfire.

- En complément, vues d'un Tigre HAP de l'Armée française (code BIH, base de rattachement Mont-de-Marsan). Partie avant avec les deux cockpits en tandem, le robuste train principal, la tourelle du canon de 30 mm sous le nez et partie centrale avec les petites ailes portant les armes (missiles, panier de 22 roquettes). Photos prises au Salon du Bourget (Paris Air Show 2013).

- Le Tigre au cinéma : l'appareil apparaît dans le film "Goldeneye" sorti en 1995. Les acteurs principaux de ce James Bond réalisé par Martin Campbell sont Sean Bean, Pierce Brosnan, Alan Cumming, Judi Dench, Famke Janssen et Izabella Scorupco.


Source partielle : site web Wikipedia.

TIGRE HAP           
Moteurs(s)/Engine(s)   2 turbines de 1285 CV                              MTR390                                            
Diamètre rotor/Rotor diameter 13,00 m    Longueur/Length 14,08 m    Hauteur/Height 3,83 m     Poids total/Weight 6.000 kg       
Vitesse/Speed 290 km/h             Plafond/Ceiling 4.000 m    Autonomie/Range 800 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresHélicoptèresHélicoptères