Avro-685 york

Avro 688 Tudor 1 / 689 Tudor 2

Avro-691 lancastrian

Tudor 4B Star Lion de la compagnie BSAA (photo : Pictorial History of BOAC and Imperial Airways Kenneth Munson) Vue du Tudor 4B Star Lion de la compagnie BSAA (British South American Airways Corporation).

Les débuts du projet de l'Avro Tudor dataient de 1943, il correspondait à un appareil de transport commercial à long rayon d'action susceptible d'équiper la BOAC pour ses liaisons sur l'Atlantique Nord. L'avion fut dérivé de l'Avro 694 Lincoln lui-même dérivé du bombardier Lancaster Mk. IV. Les ailes et les moteurs furent conservés, le fuselage pressurisé de section cylindrique et à plan vertical unique fut redessiné. Il fut décidé de construire deux prototypes de l'Avro 688 Tudor 1 en septembre 1944. L'appareil devait pouvoir emporter 1.700 kg à une vitesse de croisière de 375 km/h sur 6.400 km, pour un poids au décollage de 36.300 kg. Le nombre de passagers prévu était de 24 pour les vols de jour, 12 pour les vols de nuit. La BOAC, Quantas (Queensland and Northern Territory Aerial Services) et South African Airways décidèrent dans le même temps de faire développer une version de plus grande capacité (60 places) mais à l'autonomie réduite (4.500 km), dénommée Tudor 2. En 1944, les commandes portaient sur dix Tudor 1 et sur trente Avro 689 Tudor 2, suivirent en 1945, dix exemplaires supplémentaires pour le premier appareil et 49 exemplaires supplémentaires pour le second.

Le prototype de l'Avro 688 vola pour la première fois en juin 1945, les essais révélèrent de graves problèmes de stabilité longitudinale et le projet pris beaucoup de retard. BOAC annula sa commande en avril 1947, trois mois après la livraison du quatrième exemplaire de production, principalement à cause de l'autonomie insuffisante. British South American Airways Corporation reçut six exemplaires modifiés en versions 4 et 4B d'une capacité de 32 passagers, ils furent employés jusqu'en 1949 sur les liaisons vers l'Amérique du Sud.

L'Avro 689 dont le premier vol datait de mars 1946 souffrait des mêmes défauts que le Tudor 1 et fut refusé par Qantas et SAA. La commande initiale fut ramenée à 18 appareils, certains avions furent livrés à BSAA en version Tudor 5 d'une capacité de 44 passagers. D'autres livraisons furent effectuées à partir de 1948, certains de ces avions participèrent au pont aérien pour ravitailler Berlin (Operation Plainfare) lors du blocus de cette ville entre juin 1948 et mai 1949.

L'avion amiral de BSAA, l'Avro Tudor 4 Star Tiger disparut fin janvier 1948 sur l'Atlantique. Environ un an après, le Star Ariel disparaissait sur le même parcours dans des conditions mystérieuses. A chaque fois, les Tudor furent interdits de vol, ce qui entraîna une perte de revenus pour les compagnies exploitantes. Cette indisponibilité des appareils fut une des causes de l'intégration de BSAA dans BOAC en juillet 1949.

L'appareil expérimental Ashton qui servit pour des recherches sur les réacteurs à certaines phases de vol à haute altitude fut dérivé d'une cellule de Tudor.


Histoire d'Imperial AirwaysAvions d'Imperial Airways (1923-1954)

TUDOR 1             
Moteurs(s)/Engine(s)   4 moteurs à pistons de 1770 CV                     Rolls-Royce Merlin 621                            
Envergure/Span 36,58 m    Longueur/Length 24,23 m    Hauteur/Height 6,37 m     Poids total/Weight 32.205 kg      
Vitesse/Speed 340 km/h à 6100 m    Plafond/Ceiling 7.925 m    Autonomie/Range 5.840 km  


TUDOR 2             
Moteurs(s)/Engine(s)   4 moteurs à pistons de 1770 CV                     Rolls-Royce Merlin 621                            
Envergure/Span 36,58 m    Longueur/Length 32,18 m    Hauteur/Height 7,39 m     Poids total/Weight 36.290 kg      
Vitesse/Speed 380 km/h             Plafond/Ceiling 7.790 m    Autonomie/Range 3.750 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils