Handley page-O/400 civil

Handley Page V/1500

Handley page-Victor

Vue d'un bombardier V/1500 (photo : Jane's fighting aircraft of World War I John W.R.Taylor) Vue d'un bombardier V/1500 équipé de quatre moteurs Rolls-Royce Eagle de 375 CV. Les personnes donnent une idée de sa taille.

Le V/1500 (référence interne H.P.15) arriva trop tard pour participer à la Première Guerre mondiale, et il était trop grand pour pouvoir être utilisé dans le temps de paix, mais il a sa place dans l'histoire de l'aviation. Il fut le premier bombardier quadrimoteur britannique mis en production, fut le plus grand avion anglais produit dans les années 1914-1919 et fut également le premier réel bombardier stratégique britannique. Il répondait à une spécification du ministère de l'Air pour un appareil d'un rayon d'action de 600 miles (environ 965 km), capable ainsi de bombarder la ville de Berlin en partant des bases de l'East Anglia.

La conception fut commencée en octobre 1917, et le premier prototype vola pour la première fois en mai 1918. Il était doté de deux paires (montage en tandem) de moteurs Rolls-Royce Eagle VIII de 375 CV et n'avait pas de cockpit frontal armé. A la mi-1918, après l'accident de cette première machine, le deuxième prototype fut équipé d'un poste de nez doté d'une mitrailleuse, amélioré au plan aérodynamique et les nacelles de ses moteurs furent groupées en un élément unique. Les appareils de production différèrent ce ce modèle, par des moteurs dépourvus de capots, des radiateurs modifiés et des éléments de queue de plus grande taille. Comme sur le bombardier O/400, les postes étaient dotés d'une ou de deux mitrailleuses Lewis en position avant et en position dorsale, cet équipement défensif étant complété d'une cinquième arme de même type tirant vers le bas et vers l'arrière par une trappe aménagée dans le plancher. Une sixième mitrailleuse Lewis fut aussi installée sur anneau à l'extrême arrière, première fois qu'une telle disposition était adoptée sur un avion de conception anglaise. Comme sur son prédécesseur, la construction était en bois avec un revêtement en contre-plaqué ou entoilé. Le système de repli des ailes vers l'arrière afin de permettre le rangement dans les hangars standard avait aussi été conservé.

Le V/1500 pouvait emporter jusqu'à trente bombes de 250 livres (environ 113 kg) ou deux grandes armes de 3.300 livres (environ 1.500 kg), une charge d'environ 1.000 livres (environ 450 kg) pouvant être emportée pour les vols jusqu'à Berlin. En pratique, le grand bombardier n'effectua pas de tels vols. Bien qu'une commande pour 255 avions de ce type ait été passée avant la fin de la guerre, seulement trois machines de ce lot furent livrés (au Squadron No. 166, début novembre 1918). Ils furent chargés de bombes et mis en attente à Bircham Newton, près de King's Linn, Norfolk, pendant quelques jours avant la signature de l'Armistice qui rendit leur usage inutile. Après la fin du conflit, plusieurs contrats furent annulés et seulement trois douzaines de V/1500 furent construites. Au moins 22 machines furent fabriquées par Handley Page, au moins sept par Beardmore (Dalmuir) et Harland & Wolff (Belfast) assembla quatre autres exemplaires. La majorité de ces bombardier fut dotée de moteurs Eagle VIII, mais le dernier exemplaire fabriqué par la maison mère fut équipé de moteurs Napier Lion de 450 CV (premier vol début septembre 1919) et au moins un exemplaire de fabrication Beardmore reçut des moteurs Galloway Atlantic de 500 CV.

En décembre 1918 et janvier 1919, un V/1500 nommé H.M.A. (His Majesty's Airliner) Old Carthusian effectua le premier vol d'Angleterre vers l'Inde (Martlesham, près d'Ipswich, Suffolk vers Karachi, passage par Rome, Malte, Le Caire, et Bagdad). L'équipage était formé des pilotes Major Archibald.C.S. Maclaren et Capt. Robert Halley, accompagnés du Brigadier General N.D.K. McEwen et de trois mécaniciens. Cet avion fut ultérieurement utilisé dans le nord-ouest de l'Inde, pendant les troubles en Afghanistan, dans des missions de bombardement sur Kaboul menées en mai 1919, afin d'aider à accélérer le règlement de la paix. Ce fut la seule fois ou cet appareil fut employé pour le largage de bombes.

Un autre V/1500 (numéro F7140) fut expédié à Terre-Neuve en 1919, ou il fut réassemblé pour une tentative de traversée de l'Atlantique sans escale. La mission fut différée à cause d'une surchauffe des moteurs, puis abandonnée, car dans le même temps, le vol transatlantique sans escale avait été réalisé par le Capt. John Alcock et le Lt. Arthur Whitten-Brown avec un Vickers Vimy. Après l'abandon de la tentative, le grand bombardier effectua un voyage de démonstration aux Etats-Unis et au Canada.

Le V/1500 était trop grand, trop complexe et d'un coût trop élevé pour devenir un bon appareil commercial, et aucun ne fut inscrit dans les registres civils britanniques. Cependant, une machine fut utilisée brièvement par la compagnie Handley Page Transport Ltd. en 1919, pour assurer la liaison Londres-Bruxelles. Il est possible que cet avion ait aussi été celui qui transporta quarante passagers au-dessus de Londres à une altitude de 6.500 pieds (environ 1.980 m) en 1919.

Vue d'un bombardier V/1500. Peut-être un appareil du Squadron No. 274 de la R.A.F., 1919. Vue d'un bombardier V/1500 (origine : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson)


- En complément, plans du bombardier Handley Page V/1500 et vue de l'exemplaire H.M.A. (His Majesty's Airliner) Old Carthusian qui effectua le premier vol d'Angleterre vers l'Inde fin 1918, début 1919.

Source partielle : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson.

V/1500              
Moteurs(s)/Engine(s)   4 moteurs à pistons de 375 CV                      Rolls-Royce Eagle VIII                            
Envergure/Span 38,40 m    Longueur/Length 19,51 m    Hauteur/Height 7,01 m     Poids total/Weight 13.610 kg      
Vitesse/Speed 145 km/h à 1830 m    Plafond/Ceiling 3.350 m    Autonomie/Range 6 heures  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions Guerre 1914-1918Avions Guerre 1914-1918