Vickers-Vimy f.b.27

Vickers Virginia

Vickers-Viscount

Vue d'un bombardier de nuit Vickers Virginia (photo : Aircraft of the Royal Air Force 1918-57 - Owen Thetford) Vue d'un bombardier lourd de nuit Vickers Virginia X. Immatriculation K 2655, R.A.F.

Le Virginia, un des principaux bombardiers lourds de nuit de la R.A.F. d'entre les deux guerres, resta en service de 1924 jusqu'en 1937. Il fut développé en de nombreuses versions, et le Mk. X, le dernier à être mis en service, différait considérablement du Mk. I initial, qui avait été conçu pour répondre à une spécification du ministère de l'Air (Air Ministry Spec. 1/21).

Le prototype Virginia (J 6856) fut soumis aux premiers essais en décembre 1922. Par la suite, les premiers avions de ce type furent mis en service dans les Squadron No. 7 et 58 à la fin de l'année 1924 en remplacement de Vimy, et début 1925, ils commencèrent à équiper le Squadron No. 9. Les trois escadrilles participèrent à la présentation Hendon Display de la R.A.F. de 1925, et par la suite, les Virginia furent présentés à cette réunion jusqu'en 1937.

Le prototype du Virginia avait des moteurs Rolls-Royce Condor montés sur les ailes basses, mais le Napier Lion monté sur des mâts devint le moteur standard pour toutes les machines de série. Le premiers bombardiers de production (Mk. IV, par exemple), étaient identiques au prototype, en ayant un dièdre uniquement sur les ailes basses et des bords d'attaque droits. A partir du Virginia VII, la partie avant du nez fut redessinée et allongée, et les parties externes des ailes furent légèrement orientées en flèche vers l'arrière, la partie centrale restant rectangulaire. Les derniers modèles furent dotés d'ailes avec un léger dièdre sur les plans haut et bas, et à partir de 1927, la partie avant des ailes fut construite en métal. Sur le Mk. X, la structure devint entièrement métallique avec revêtement entoilé, et les plans verticaux de queue furent modifiés, avec l'abandon des surfaces verticales fixes. D'autres modifications furent l'adoption de volets automatiques Handley Page sur les bords d'attaque, l'ajout d'un troisième poste pour un mitrailleur défensif à l'extrême arrière et (sur le final Mk. X), le montage d'une roulette de queue à la place du patin. Quand la production fut arrêtée en décembre 1932, la R.A.F. avait reçu environ 130 Virginia, environ cinquante étant des Mk. X, et sur les modèles précédents, quelques-uns avaient été convertis rétrospectivement en Mk. IX ou X standards.

Les avions du Squadron No. 7, les premiers bombardiers de la R.A.F. qui furent dotés d'un pilote automatique, gagnèrent le trophée de bombardement Laurence Minôt (Laurence Minôt Memorial Trophy) huit fois, en incluant quatre victoires successives entre 1930 et 1933. Après avoir été retirés du service actif en première ligne, avec l'arrivée du Heyford et du Whitley, les Virginia finirent leur longue et satisfaisante carrière, au Home Aircraft Depot à Henlow, ou ils furent employés pour l'entraînement au saut en parachute. Egalement, de manière expérimentale, un bombardier du Squadron No. 7 fut équipé de deux nacelles complémentaires placées sur le plan supérieur et prévues pour des mitrailleurs.

L'équipage d'un Virginia X comprenait quatre personnes. L'armement défensif était constitué d'une mitrailleuse Lewis de calibre 7,7 mm, et de deux armes de même type dans la poste arrière. La charge de bombes atteignait 3.000 livres (environ 1.360 kg), elle était constituée en général, de neuf bombes de 112 livres (environ 51 kg), plus six bombes de 112 livres.


Source partielle : Aircraft of the Royal Air Force 1918-57 - Owen Thetford.

VIRGINIA X          
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 570 CV                      Napier Lion XI ou Lion V                          
Envergure/Span 26,77 m    Longueur/Length 18,98 m    Hauteur/Height 5,54 m     Poids total/Weight 7.990 kg       
Vitesse/Speed 170 km/h à 1.520 m   Plafond/Ceiling 4.730 m    Autonomie/Range 1.585 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens