Voisin-5

Voisin 8

Voisin-Biplan

Vue d'un Voisin 8 (photo : Jane's fighting aircraft of World War I John W.R.Taylor) Vue d'un Voisin 8 LB.P équipé d'un canon Hotchkiss de 37 ou 47 mm en place avant (1916).

Le second biplan Voisin le plus largement construit fut le Voisin 8 développé à partir du Voisin 7. De plus grande taille et plus solide que son prédécesseur, il était doté d'un moteur Peugeot de 220 CV pour arriver à conserver des performances viables dans les dernières années de la guerre 1914-1918. Un point distinctif entre le Voisin 8 et les modèles antérieurs était l'installation de deux réservoirs de carburant profilés en dessous de l'aile supérieure.

Ce Voisin fut d'abord produit comme bombardier de nuit, Type LA.P, mis en service fin 1916. Il était armé d'une ou de deux mitrailleuses et sa charge de bombes portée sous les ailes ou en nacelle s'élevait à 180 kg. Le LB.P était une version à canon, légèrement plus petite et plus lourde, dotée d'un canon Hotchkiss de 37 mm ou 47 mm montée dans le cockpit frontal. Mis en service en août 1916 pour des missions d'attaque au sol et d'escorte, il ne fut pas employé en très grand nombre.

Environ 1.135 Voisin 8 furent construits. Un exemplaire fut envoyé aux Etats-Unis pour évaluation en 1917, à la suite, en avril 1918, furent commandé huit autres machines supplémentaires destinées à l'entraînement. En France, vingt appareils furent livrés à la Marine nationale, les autres étant fournis à l'Aviation Militaire qui en possédait encore un cinquantaine en service en août 1918. Le Voisin 9 était une version légère de reconnaissance du Voisin 8 LA.P.

Début 1918, apparu le Voisin 10 destiné à remplacer le Voisin 8. Le moteur Peugeot de ce dernier qui n'était pas toujours fiable fut remplacé par un Renault 12 Fe de 300 CV qui connaissait moins de pannes et était plus efficace en conservant à l'avion ses performances en altitude. Il permettait aussi l'emport de charges supérieures (environ 300 kg de bombes), mais le rayon d'action était réduit. 900 Voisin 10 furent construits, deux exemplaires furent achetés par l'A.E.F. (American Expeditionary Force) en juillet 1918, le reste étant livré à l'Aviation Militaire début de cette même année. Une version à canon, dotée d'une arme Hotchkiss fut désignée LB.R (la version bombardier étant la LA.R), mais elle ne fut pas employée.



Vue d'un Voisin 8 Bn.2 (origine : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson) Vue et plans d'un Voisin 8 Bn.2 (type LA.P). Entraînement au bombardement, American Expeditionary Force, France (avril 1918).
Plans d'un Voisin 8 Bn.2 (origine : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson)


Source partielle : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson.

VOISIN 8            
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 220 CV                       Peugeot 8                                         
Envergure/Span 18,80 m    Longueur/Length 11,02 m    Hauteur/Height 3,50 m     Poids total/Weight 1.860 kg       
Vitesse/Speed 130 km/h à 0 m       Plafond/Ceiling 4.300 m    Autonomie/Range 4 heures  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions Guerre 1914-1918Avions Guerre 1914-1918