Voisin-8

Voisin Biplan

Voisin-Canard voisin

Vue du Voisin Biplan (photo : The Colour Encyclopedia of Incredible Aeroplanes - Philip Jarrett) Vue du Voisin Biplan (hélice propulsive, équipage, un pilote, un passager). Pour virer, cet avion ne s'appuyait que sur la commande de direction et devait tourner à plat dans un large cercle pour éviter de déraper vers le sol.

Les frères français Gabriel et Charles Voisin furent les premiers constructeurs d'avions commerciaux en Europe, en construisant des machines destinées à des clients dès 1906. En 1909, l'avion typique sortant de leur usine de Paris (Billancourt) était un grand biplan à hélice propulsive basé sur le principe du box kite (cerf-volant cellulaire), développé par l'Australien Lawrence Hargrave.

Les biplans Voisin avaient un plan de profondeur monté en avant de la nacelle entoilée qui englobait le poste du pilote et portait le moteur en position arrière et une gouverne de direction dans la structure de queue en forme de boîte. Cependant, les frères Voisin n'avaient pas compris la nécessité de monter des ailerons pour le contrôle latéral, assumant le changement de direction avec la seule gouverne de queue. C'était en effet possible, mais les pilotes devaient prendre de grandes précautions, en faisant un large virage à plat pour éviter à l'avion de déraper vers le sol.

La conception du Voisin mettait en priorité la stabilité, aussi les montants entre les ailes et les éléments de queue étaient couverts par des plans entoilés destinés à apporter une stabilité latérale. Le train d'atterrissage était basé sur une solide et lourde structure en tubes métalliques et comportait des ressorts hélicoïdaux pour l'aider à résister aux rugueux terrains des premiers aérodromes souvent rencontrés aux premiers jours de l'aviation. Une grande variété de moteurs pouvaient être montés en accord avec les désirs des clients.

Un grand nombre de pionniers célèbres de l'aviation, comme Léon Delagrange ou Henri Farman achetèrent des biplans Voisin et volèrent avec succès à leur bord, souvent en les modifiant par eux-mêmes. Cependant, ces avions lourds et disgracieux devinrent rapidement obsolètes.

Aussi, l'aviateur Armand Zipfel effectua, fin novembre 1908, quatre vols de 100 à 300 mètres, à plus de trois mètres de hauteur, sur l'hippodrome du Grand Camp à La Doua, près de Lyon. Son biplan avait été construit dans les ateliers des frères Voisin à Villeurbanne. Par la suite, ce pionnier se rendit, fin janvier 1909, à Berlin pour présenter son avion en démonstration sur le site du futur aéroport Tempelhof et participa également, en août 1909, à la Grande semaine de l'aviation à Reims, premier meeting international de l'histoire, financé par les négociants en vin de Champagne. Au cours de l'année 1909, Armand Zipfel poursuivit ses démonstrations à l'étranger, en Turquie (Constantinople), avec Pierre de Caters et au Portugal (ancien hippodrome de Belém, Lisbonne). Il vola de nouveau à Berlin en 1910, assura l'entretien d'appareils Voisin lors de la Semaine de l'Aviation à Lyon en mai de la même année, construisit, par la suite, plusieurs avions pour des particuliers et participa à la Première Guerre mondiale, en tant que membre du Train des Equipages Militaires.


Source partielle : site web Wikipedia et The Colour Encyclopedia of Incredible Aeroplanes - Philip Jarrett.

VOISIN BIPLAN       
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 60 CV                        E.N.V. 8 cylindres                                
Envergure/Span 10,00 m    Longueur/Length 12,00 m    Hauteur/Height 3,35 m     Poids total/Weight 600 kg         
Vitesse/Speed 55 km/h              Plafond/Ceiling            Autonomie/Range           


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions débuts aviationAvions débuts aviation