Walking

 


Dans les partitions de morceaux de jazz (Real Book par exemple), la mélodie est indiquée (clé de sol), la grille d'accords aussi mais s'il y a quelquefois une ligne de basse, en général il n'y a rien de précisé pour cet instrument. Il faut donc inventer une ligne, c'est le principe du walking (to walk : marcher).

En suivant la grille, on va jouer des notes parmi les plus représentatives de chaque accord (c'est là qu'il faut bien en connaître la décomposition) pour rendre la mélodie. Chaque accord sera joué en prenant par exemple la fondamentale, le tierce, la quinte, la septième ou encore l'octave. Pour passer de l'un à l'autre on jouera des notes de liaison, ce sont des notes de transition d'un accord à un autre.



Voici un exemple sur la grille de douze mesures de "Solar" (Miles Davis disque "Walkin") :

Grille Cm Cm Gm7 C7
Walking do(1) mib(3b) sol(5) do(8) do(1) mib(3b) do(8) lab sol(1) sib(3b) sol(8) réb do(1) mi(3) sol(5) fa#
Tablature
-------------------------
---------------------10--
---------------10--------
--8----11----------------
------------------------
--------------10--------
--------------------11--
--8----11---------------
---------------12--------
--------8------------11--
-10----------------------
-------------------------
--------9--------------
-10--------------------
-------------10-----9--
-----------------------
  F7M F7M Fm7 Bb7
  fa(1) do(5) la(3) mi(7M) fa(8) do(5) la(3) mi(7M) fa(1) mib(7) do(5) si sib(1) sib(1) fa(5) mi
 
--------------------9--
-------10-----7--------
--8--------------------
-----------------------
-10--------------------
-------10-----7--------
--------------------7--
-----------------------
-----------------------
-----------------------
--8-----6--------------
--------------8-----7--
-----------------------
-----------------------
--------------8-----7--
--6-----6--------------
  Eb7M Ebm7/Ab7 Db7M Dm7b5/G7
  mib(1) sib(5) sol(3) fa(9) mib(1) la lab(1) réb(1) do(7M) fa(3) mib ré(1) sol#(5b) sol(1) si(7)
 
---------------12----10--
--------8----------------
--6----------------------
-------------------------
--8------------------
--------7----6-------
------------------5--
---------------------
--------5--------------
---------------3-------
--4-----------------6--
-----------------------
--------------------------
---------6-------5--------
--5-----------------------
-----------------------7--
Le chiffre qui suit chaque note du walking est le degré : 1 fondamentale, 3 tierce, 5 quinte, 8 octave,...), les notes de liaison sont marquées en rouge.

Ceci est un exemple simple qui utilise beaucoup la fondamentale comme première note jouée, puis souvent les tierces et les quintes.


Suivant sa virtuosité et son imagination, on peut compliquer à souhait, le tout est de ne pas se perdre dans la grille car les solistes vont s'appuyer sur le jeu de la basse. Pour que cela swingue, utiliser l'afterbeat, donc accentuation des temps deux et quatre, ce sont ceux qui sont joués par la charleston du batteur.

Pour ce qui est des grilles, elles peuvent être très fournies avec deux, voire plus, accords par mesure ou être extrêmement simples comme celle de "So What" (Miles Davis, "Kind of Blue") ou celle d"Impressions" (John Coltrane, "Impressions") qui ne comportent que deux accords, Dm7 et Ebm7 sur 32 mesures. Sur ce genre de morceau, il faut faire preuve d'imagination (seize mesures en Rém pour commencer, huit de Mibm à suivre et huit en Rém pour finir) et vraiment compter pour ne pas se perdre.
John Coltrane
John Coltrane à l'époque du disque "Ascension" (1965).

Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page musique Retour partie musique/return to the music part