Westland-Wessex

Westland Westminster

Westland-Whirlwind (s.55)

Vue du prototype d'un Westland Westminster Vue du premier prototype du Westland Westminster, immatriculation G-APLE.

Le Westland Westminster était un hélicoptère britannique des années 1950, développé par Westland Aircraft. Cette grande machine destinée au transport (marchés civil et militaire) était dotée de deux turbines entraînant un unique rotor à cinq pales. Initialement dépourvu de revêtement, sa structure en tubes métalliques, fut plus tard, couverte. Conçu comme projet privé, sans assistance gouvernementale, le programme de cet hélicoptère fut finalement abandonné au profit de machines plus avancées dans leur développement.

Le Westminster fut le premier résultat tangible des efforts faits par la compagnie Westland, dans les années 1950, pour produire un hélicoptère lourd de transport à turbines. Les autres projets, initiés en 1952, avaient été le W-80, un hélicoptère d'une capacité de 24 passagers, à court ou moyen rayon d'action, à train fixe, assez ressemblant au futur modèle Commando de la marque, le W-81, un hélicoptère profilé doté de deux turbines, d'une capacité de 32 passagers, à train rentrant, et capable d'atteindre une vitesse de 150 mph (environ 240 km/h), le W-85, une très grande machine militaire d'un poids de cinquante tonnes, capable d'emporter quinze tonnes de fret ou cent hommes de troupe. Ce dernier modèle, très large, devait avoir une soute capable de contenir, de front, une jeep et du matériel d'artillerie, le chargement étant effectué par une porte frontale et une rampe de chargement repliable à l'arrière. Le rotor principal, doté de trois massives pales, devait être entrainé par des réacteurs Armstrong Siddeley Adder montés par paires dans des nacelles profilées et logées aux extrémités des pales. Le dernier projet fut celui du encore plus grand W-90, Goliath, un hélicoptère de même architecture, doté d'un rotor d'un diamètre d'environ 61 mètres (réacteurs Sapphire aux extrémités des trois pales), et capable d'emporter 450 soldats ou encore trois tanks de quinze tonnes. Cependant tous ces futurs programmes ne dépassèrent pas le stade des études.

En 1954, Westland étudia la possibilité de construire sous licence le Sikorsky S-56, afin d'aborder le marché civil avec une machine dotée de turbines. La compagnie demanda un support au ministère de l'Approvisionnement (Ministry of Supply), mais cette demande d'aide fut refusée. En juin 1958, une extension de la licence couvrant le rotor principal à cinq pales, le boîtier de transmission, le rotor de queue, et les systèmes hydrauliques de contrôle du S-56, fut obtenue auprès de Sikorsky. Face à l'indifférence des autorités, Westland décida d'aller de l'avant, en étudiant, sur fonds propres, un hélicoptère lourd de transport construit autour de systèmes issus du S-56, et doté de deux turbines Napier Eland, mais à l'époque, la compagnie était fortement impliquée dans le développement du Wessex, aussi le projet du Westminster dut être mené dans des conditions difficiles.

Deux variantes furent à l'origine, envisagées, une version de transport civil à court rayon d'action, d'une capacité de 40 places, et une grue volante capable d'emporter une charge de 15.000 livres (environ 6.800 kg). En mars 1956, il fut décidé de construire le premier prototype comme un banc d'essai volant, la cellule étant constituée d'un treillis de tubes à la place d'un fuselage, avec le cockpit, les moteurs et le train d'atterrissage attachés à cet ensemble. Dans la mesure du possible, afin de réaliser des économies, des composants standard issus de machines comme l'hélicoptère Westland Whirlwind et l'avion de transport Bristol Freighter furent utilisés. Ce prototype fut achevé en février 1958, et après les essais statiques, les tests des moteurs, et le montage de ces derniers, le premier vol put être réalisé en juin de la même année. Lors des premiers vols, d'importantes vibrations furent constatées, et des modifications furent apportées lors de la conception du deuxième prototype, en particulier le remplacement du rotor principal à cinq pales, par celui à six pales du Sikorsky S-64 Skycrane. Après une dizaine d'heures de vol, la première machine fut immatriculée G-APLE, et le projet fut poursuivi avec la construction du deuxième exemplaire.

A ce moment, l'Amirauté commençait à trouver que le projet de l'hélicoptère lourd entraînait des délais supplémentaires pour le programme du Wessex, ce qui n'était pas un bon signe pour le Westminster. Malgré tout, les développements furent poursuivis sur le premier prototype, avec le montage du rotor à six pales et la couverture de la structure par une coque profilée en bois couverte de textile synthétique (Terylene, du groupe des fibres polyester). Sous cette nouvelle forme, l'appareil vola en juin 1960. Le second prototype, immatriculation G-APTX vola pour la première fois début septembre 1959, et les essais en vol furent poursuivis, alors que l'industrie britannique liée aux hélicoptères était en mutation.

Un regroupement des activités fut effectué autour de Westland qui récupéra les divisions hélicoptères de Saunders-Roe, Bristol et Fairey. Avec ces acquisitions, la compagnie récupérait deux rivaux de son propre appareil, le Bristol 192 Belvedere, proche de sa mise en service, et le Fairey Rotodyne qui alors avait déjà volé, et bénéficiait de fonds gouvernementaux. En conséquence, dans un souci de rationalisation, le projet du Westminster fut abandonné en septembre 1960. Les deux prototypes furent démontés, les composants fournis par Sikorsky étant renvoyés aux Etats-Unis et finalement les deux cellules furent réformées.


Source partielle : site web Wikipedia.

WESTMINSTER         
Moteurs(s)/Engine(s)   2 turbines de 2.920 ch                             Napier Napier Eland E220                          
Diamètre rotor/Rotor diameter 21,95 m    Longueur/Length 21,74 m    Hauteur/Height 6,43 m     Poids total/Weight 15.000 kg      
Vitesse/Speed 250 km/h             Plafond/Ceiling 2.750 m    Autonomie/Range 190 km         


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresHélicoptèresHélicoptères