Grumman-F-14 tomcat

Grumman F4F Wildcat

Grumman-F6f hellcat

Vue d'un Wildcat Vue d'un chasseur embarqué Wildcat.

Le premier projet de Grumman pour un chasseur fut le biplan biplace FF (FiFi, désignation pour la compagnie G-5). Cet appareil fut le premier chasseur de l'U.S. Navy doté d'un train rentrant, les roues du train principal se repliant dans le fuselage, en laissant les pneus à l'air libre, dans la continuité des côtés de la cellule. Ce modèle fut suivi de deux biplans monoplace, le F2F et le F3F, et ces machines établirent les lignes générales de ce qui devint le F4F Wildcat.

L'U.S. Navy avait, en novembre 1935, émis une demande pour un appareil monoplace embarqué destiné à remplacer le biplan de chasse Grummann F3F, et capable d'atteindre 300 mph (environ 480 km/h). En concurrence avec Seversky et Grumman, Brewster proposa son Model 139, un monoplan de construction entièrement métallique à aile médiane, et cet appareil fut finalement sélectionné.

En 1935, le F3F était encore en cours d'évolution, mais Grumman travaillait déjà sur un nouveau chasseur biplan basé sur les réussies machines précédentes, le G-16. La Navy préférait une formule monoplan, cependant un contrat de développement fut passé, en mars 1936, par cette armée, pour un prototype, désignation militaire XF4F-1. L'appareil devait servir de machine suppléante dans le cas ou le monoplan Brewster n'aurait pas donné satisfaction. Cependant, aucune fabrication en série ne fut mise en oeuvre, et le projet du XF4F-1 fut mis en veilleuse, en faveur d'un chasseur monoplan désigné XF4F-2, une machine modifiée au niveau des ailes, de la queue, et de l'installation du moteur, qui vola pour la première fois début septembre 1937. Le moteur était alors un Pratt & Whitney R-1830-66 Twin Wasp de 1.050 ch. Le prototype du XF4F-2 fut gravement endommagé en avril 1938, suite à une panne moteur, mais la Navy décida de pousser le développement encore plus loin, en demandant en octobre 1938, la reconstruction du modèle en une forme améliorée (ailes et éléments de queue redessinés), désignée XF4F-3, et équipée d'un moteur radial XR-1830-76 à compresseur deux étages et deux vitesses, d'une puissance de 1.200 ch.

Cet avion effectua son premier vol en février 1939, et une première commande de production fut passée six mois plus tard, pour un appareil désigné F4F-3. Par la suite, environ 285 machines de ce type furent fabriquées. Les livraisons effectuées dans l'U.S. Navy fin 1940, avaient été précédées d'une commande passée par la France, pour cent chasseurs G-36A, la désignation export du F4F-3 alors doté d'un moteur Wright R-1820-G205A de 1.200 ch. Cette commande, plus tard réduite à environ 80 exemplaires, fut détournée vers l'Angleterre au milieu de l'année 1940, après la défaite de la France, et ces avions, ainsi qu'environ dix autres furent alors employées par la Fleet Arm Arm, sous la désignation Martlet Mk. I. Egalement, trente G-36A commandés par la Grèce, furent finalement envoyés en Angleterre, et devinrent des Martlet Mk. III.

Le F4F-3, ainsi que le Martlet Mk. I, n'étaient pas dotés d'ailes repliables, mais ce système fut installé sur les cent, sauf sur les dix premiers, chasseurs Martlet Mk. II (G-36B) faisant l'objet d'un ordre d'achat passé par la Grande Bretagne en 1940. Les dix exemplaires à ailes fixes correspondaient aux 65 F4F-3A de l'U.S. Navy équipés d'un moteur Pratt & Whitney R-1830-90 de 1.200 ch doté d'un compresseur plus simple, un étage, deux vitesses.

Le premier Widlcat de la Navy doté d'ailes repliables (système STO-Wing breveté par Grumman) fut le F4F-4 doté d'un moteur Twin Wasp. Cette variante fut construite en environ 1.390 exemplaires, en incluant 220 F4F-4B dotés de moteurs Wright Cyclone, désignés Martlet Mk. IV, et employés par la Fleet Air Arm.

La Eastern Aircraft Division de General Motors livra environ 840 machines équivalentes désignées FM-1 à l'U.S. Navy, et environ 310 exemplaires à la Fleet Air Arm (Martlet Mk. V). L'armement de cette machine comprenait seulement quatre mitrailleuses, mais des supports sous les ailes permettaient d'emporter deux bombes de 250 livres (environ 110 kg), ou six roquettes. L'industriel construisit aussi le FM-2, la version de production du XF4F-8, dotée d'un moteur Wright R-1820-56 Cyclone de 1.200 ch, et équipé d'un dérive et d'une gouverne de direction plus grandes. Ce modèle fut fabriqué en environ 4.410 exemplaires pour la Navy, et 370 exemplaires pour la Fleet Air Arm (désignation Wildcat VI, l'organisme anglais ayant adopté le système américain de désignation pour les chasseurs).

La dernière version de production fabriquée par Grumman fut le F4F-7 de reconnaissance photographique, construit en un peu plus de vingt exemplaires. Ce modèle plus lourd et plus lent, était non armé, équipé d'appareils de prise de vues, doté d'ailes fixes, et d'un réservoir supplémentaire de 555 gallons (2.101 litres), portant la capacité totale de carburant à environ 700 gallons (2.650 litres), et augmentant autonomie jusqu'à 3.700 miles (5.955 km).

L'armement d'un modèle F4F-3 était composé de deux mitrailleuses Browning M-2 de calibre 12,7 mm, dans chaque aile, et éventuellement d'une bombe de 100 livres (environ 45 kg), sous chaque aile. Le F4F-4, était équipé de six mitrailleuses, mais la capacité en minutions pour chaque arme était diminuée.

Vue d'un F4F-3 Wildcat (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue et plans d'un F4F-3 Wildcat du Squadron VF-8, embarqué sur le U.S.S. Hornet (fin 1941).

Plans d'un F4F-3 Wildcat (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson)


- En complément, vue au roulage d'un Grumman F4F Wildcat, modèle FM-2, immatriculation G-RUMW, cn 5765, fabrication General Motors Corporation, Eastern Aircraft Division, année de construction 1945 (1944 ?). Couleurs d'un appareil de la Fleet Air Arm, JV-579, embarqué sur le H.M.S. Tracker (D24), en 1944. Vue générale, et détails de cette machine, partie arrière, et train principal. Meeting Melun-Villaroche 2018.

Source partielle : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson.

F4F-3               
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 1200 ch                      Pratt & Whitney R-1830-76 Twin Wasp           
Envergure/Span 11,58 m    Longueur/Length 8,76 m     Hauteur/Height 2,81 m     Poids total/Weight 3.175 kg       
Vitesse/Speed 530 km/h à 6430 m    Plafond/Ceiling 11.430 m   Autonomie/Range 1.360 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens