Wright-Cyclone 9

Wright R-3350 Turbo Compound

Wright-R-760 whirlwind

Vue d'un moteur Wright R-3350 Turbo Compound (illustration : Le monde fascinant des avions David Mondey) Moteur Wright R-3350 Turbo Compound, 18 cylindres, double étoile.

Le Wright Turbo Compound (1950), était un dérivé du modèle R-3350 développé pendant la Deuxième Guerre mondiale. Ce dernier moteur, double étoile à refroidissement par air équipé d'un compresseur mécanique, monté par exemple sur le bombardier lourd Boeing B-29 Superfortress, pouvait fournir une puissance de 2.200 CV en version R-3350-23. Le Turbo Compound fit partie de la dernière génération de moteurs à pistons comme le Bristol Centaurus ou le Pratt & Whitney Wasp Major. Ces propulseurs atteignaient les limites maximales de performances, ils furent remplacés par les turbopropulseurs.

Le Turbo Compound, dérivé du modèle Cyclone, était équipé d'un système de récupération des gaz d'échappement qui entraînaient trois turbines disposées à l'arrière, qui elles-mêmes apportaient un regain de puissance sur l'arbre moteur. L'augmentation pouvait atteindre 20% de la puissance totale. Ces moteurs double étoile développaient autour de 3.400 CV, ils furent montés, par exemple, sur le Lockheed Neptune de patrouille maritime et de lutte anti sous-marine, sur l'hydravion de reconnaissance Martin P-5 Marlin et sur les appareils civils Lockheed Constellation.



Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresMoteurs à pistonsMoteurs à pistons