Martin-Xb-48

Martin XB-51

Martin-Xpb2m/jrm mars

Vue du XB-51 (photo : Le Fana de l'Aviation - AFFTC) Vue du bombardier léger expérimental Martin XB-51 qui fut refusé au profit du B-57A au printemps 1951.

Le Martin XB-51 avait pour origine le XA-45, bombardier d'attaque à aile droite propulsé par deux turbopropulseurs TG-110 et deux réacteurs I-40 dont les études correspondaient à un cahier des charges de 1945. Les spécifications furent révisées, d'abord au printemps 1946, avec une demande pour un bombardier tout temps de soutien rapproché, puis début 1947 avec une demande d'avion d'attaque à basse altitude et rayon d'action réduit.

Le XB-51 final était propulsé par trois réacteurs General Electric J47, deux étant placés dans des nacelles au niveau de l'avant du fuselage et un étant situé dans la queue avec son entrée d'air à l'avant de la base de la dérive arrière. Très évoluées pour l'époque, les ailes en flèche de 35° et dièdre négatif de 6° étaient à incidence variable avec un angle optimisé pour le décollage, le vol de croisière et l'approche. Elles étaient dotées de volets à fente sur le bord d'attaque, de volets sur toute leur longueur et de spoilers d'extrados à la place des ailerons. La dérive était en T avec le stabilisateur horizontal surélevé pour éviter les perturbations dues à l'écoulement d'air autour des ailes, un parachute frein pouvait être employé pour raccourcir les distances d'atterrissage et le train était composé, comme sur le B-47 de deux roulettes principales doubles situées sous le fuselage et des deux stabilisateurs logés sous les ailes. Une nouveauté importante concernait la soute à bombes rotative (reprise plus tard sur le B-57 et sur le Buccaneer anglais) qui résolvait les problèmes liés à l'effet du vent relatif sur le largage des bombes. Quatre fusées d'appoint à propergol solide pouvaient être utilisées pour faciliter l'envol et l'équipage comprenait un pilote situé dans un cockpit en forme de bulle et un navigateur placé derrière lui dans le fuselage.

Le premier vol du premier prototype fut effectué fin octobre 1949, la première phase d'essais fut ensuite poursuivie jusqu'à mars 1951 et le deuxième prototype équipé de huit canons de 20 mm et capable d'emporter des bombes vola pour la première fois en avril 1950.

En 1950, peu de temps après le début de la Guerre de Corée (juin 1950-juillet 1953) cet avion fut mis en concurrence avec les North American B-45 Tornado, North American AJ-1 Savage, Avro Canada CF-100 Canuck et English Electric Canberra dans le cadre du remplacement du bombardier léger Douglas A-26 Invader qui donnait encore satisfaction mais était propulsé par des moteurs à pistons et arrivait en fin de carrière. Le Savage équipé en partie de moteurs à pistons, le B-45 pas assez manoeuvrant et le CF-100 incapable d'emporter une charge de bombes suffisante furent refusés, et pour finir le Canberra britannique fut préféré au XB-51. Il ne remplissait pas toutes les conditions (bombardier léger à réaction volant à 1000 km/h à 12.000 m d'altitude capable d'opérer depuis des pistes sommairement aménagées, d'emporter des bombes classiques et nucléaires et d'accomplir des missions de nuit ou par mauvais temps), mais il pouvait demeurer 2,5 heures aux environs d'un objectif situé à 1.400 km, alors que son concurrent ne pouvait rester qu'une heure près d'une cible située à 650 km seulement. Par ailleurs le train à stabilisateurs latéraux du XB-51 n'était pas adapté aux terrains peu préparés.

Le programme fut arrêté en novembre 1951, mais Martin continua les tests en attendant le contrat de fabrication des B-57. Le second prototype s'écrasa en tuant son pilote en mai 1952 lors d'essais à basse altitude à la base Edwards, le premier prototype figura dans la film "Toward the Unknown" avec William Holden et s'écrasa lui aussi en mars 1956 à El Paso lors d'un décollage.



XB-51               
Moteurs(s)/Engine(s)   3 réacteurs de 2360 kgp                            General Electric J47-GE7-13                       
Envergure/Span 16,18 m    Longueur/Length 25,90 m    Hauteur/Height 5,30 m     Poids total/Weight 28.330 kg      
Vitesse/Speed 1030 Km/h            Plafond/Ceiling 12.300 m   Autonomie/Range 2.580 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions expérimentauxAvions expérimentaux