Wibault-283t

Yakovlev Yak UT-2

Yakovlev-Yak-11   moose

Vue d'un Yak UT-2 (photo : Jane's fighting aircraft of World War II) Vue de l'appareil d'entraînement biplace Yak UT-2 (code OTAN "Mink").

Le UT-2 fut conçu comme appareil d'entraînement plus adapté aux modernes et rapides avions que l'ancien biplan Polikarpov Po-2 (ou U-2) Kukuruznik qui servait d'appareil d'usage général et qui avait volé pour la première fois en janvier 1928.

Le premier type fut le AIR-9 de 1933, il fut suivi du AIR-10 de 1935 qui fut accepté comme appareil de formation standard. Nommé temporairement Ya-20 à cause de la condamnation d'Alexis Ivanovich Rykov, leader communiste exécuté en 1938, il fut finalement désigné UT-2 (abréviation de uchebno-trenirovochnyi, avion de formation primaire et avancée). La structure bois et métal de la machine initiale fut remplacée par une construction uniquement en bois pour la production de série et un moteur radial cinq cylindres Shvetsov M-11G de 110 CV fut substitué au M-11E d'origine.

Le UT-2 fut produit à partir de septembre 1937, il se révéla rapidement peu aisé à piloter, fut modifié par la suite pour améliorer son comportement et fut équipé d'un M-11D de 125 CV, ce type étant parfois nommé UT-2 model 1940. Dans le but d'améliorer sa stabilité, une nouvelle version, UT-2M fut développée en janvier 1941. Le dessin des ailes avait été totalement revu avec le bord d'attaque en flèche au lieu d'un bord droit et l'adoption d'une dérive plus grande.

Au total plus de 7.200 UT-2 et UT-2M furent fabriqués entre 1937 et 1946, ils furent remplacés dans les années 1950 par le Yak-18 pour la formation primaire et par le Yak-11 pour la formation avancée. Cet avion fut aussi employé dans d'autres pays comme la Pologne après la Deuxième Guerre mondiale.

Le UT-2 fut encore essayé en version bombardier léger (charge de 200 kg de bombes) et fut décliné en plusieurs variantes comme le UT-2MV de 1942 ou le UT-2L de 1943 qui possédait un cockpit fermé et servit au développement du Yak-18. Le VT-2 était encore un modèle équipé de flotteurs et des skis pouvaient être adaptés au modèle standard.

En 1936, le bureau Yakovlev développa aussi le UT-1, une version monoplace dérivée du UT-2 destinée à la formation avancée et à la voltige. Globalement identique à l'avion d'origine, il était cependant d'une taille inférieure. Son premier vol fut effectué en 1935 (désignation AIR-14), il fut construit à plus de 1200 exemplaires et fut employé par les Soviétiques de 1937 à fin 1940.

L'implantation d'un moteur en ligne Renault Bengali fut testée sur l'AIR-10, mais cette solution ne fut pas retenue par rapport à celle à moteur radial Shvestov.


Annexe : avions soviétiques (1917-1941)


Yak UT-2            
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 110 CV                       Shvetsov M-11                                     
Envergure/Span 10,20 m    Longueur/Length 7,15 m     Hauteur/Height 2,99 m     Poids total/Weight 940 kg         
Vitesse/Speed 190 km/h             Plafond/Ceiling 4.700 m    Autonomie/Range 1.130 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens