Rotax-912

S.P.A. 6A

Salmson-7a

Vue d'un moteur S.P.A. 6A (photo : Jane's fighting aircraft of World War I John W.R.Taylor) Moteur S.P.A., six cylindres en ligne, vue côté échappement. Refroidissement liquide, cylindres groupés par deux, arbre à cames en tête, pompe à eau et accessoires côté gauche de la vue.

La firme S.P.A. (Società Piemontese Automobili) était une société de construction automobile italienne qui produisit des automobiles entre 1906 et 1926. La société avait été créée en 1906 par Matteo Ceirano et Michele Ansaldi à Turin sous le nom Società Piemontese Automobili.

Les premières modèles conçus par Ceirano avaient été exposés à l'Esposizione di Torino. Ces productions, types 28/40 HP et 60/70 HP étaient de grandes et robustes machines équipées de moteurs à double arbre à cames latéral (quatre cylindres deux blocs de 7,785 litres de cylindrée et six cylindres trois blocs de 11,677 litres) et d'une transmission par arbre, peu courante à l'époque.

En 1908, la société fut fusionnée avec Fabbrica Automobili Ligure Genova (F.L.A.G.) et la nouvelle compagnie devint Società Piemontese Automobili Ligure, le siège étant à Gênes alors que la production restait à Turin. L'année suivante, une voiture de cette marque (type 28/40 HP) pilotée par Francesco Ciuppa remporta la fameuse course Targa Florio (course d'endurance sur route disputée à partir de 1906 sur un parcours constitué de plusieurs boucles dans les zones montagneuses de Sicile près de Palerme).

Durant la Première Guerre mondiale, l'usine orienta sa production sur les programmes de guerre comme la construction de camions, de moteur d'avions et de voitures à usage militaire. En 1916, Ceirano et Ansaldi quittèrent la société. Après la Première Guerre mondiale, la production fut reprise avec les modèles d'avant-guerre 25/30 HP et 14/16 HP. En 1923, la compagnie, après un redressement, l'arrivée d'une nouvelle direction (dont faisait partie Philippe Pio et Mario Perrone) et l'entrée dans le capital d'Ansaldo et de Fiat, déménagea son siège social de nouveau à Turin. De nouveaux modèles sportifs (Tipo 23, 2,3 litres version améliorée du type 16/20, Tipo 24, six cylindes, 4,4 litres et Tipo 25) furent commercialisés, le modèle le plus moderne (Super Sport de 1922), ayant un moteur six cylindres en ligne, 24 soupapes, double arbre à cames en tête. Un de ces types six cylindres piloté par Beria D'Argentina gagna la course de côte Aoste-Grand St Bernard, et ce modèle gagna les deux premières places de sa catégorie dans la Coupe des Alpes en 1924, course de 3.000 km extrêmement disputée.

A la suite des problèmes financiers rencontrés par l'entreprise, Fiat en prit le contrôle en 1925 et l'entreprise abandonna rapidement la production de voitures en faveur de véhicules commerciaux et militaires. Après la Deuxième Guerre mondiale, Fiat reprit, un temps, la production de voitures, mais en 1947, la compagnie fut finalement absorbée dans Fiat.



Le moteur d'avion S.P.A. 6A de 1916 était un six cylindres en ligne à refroidissement liquide avec les cylindres groupés par paires et une tête commune. Sa cylindrée atteignait 14,6 litres (alésage de 135 mm, course de 170 mm), la distribution était de type arbre à cames en tête (entraînement par arbre et engrenages sur l'arrière du bloc) avec une soupape d'admission et une d'échappement par cylindre. L'alimentation comprenait deux carburateurs Zenith, l'allumage était assuré par deux bougies par cylindre avec deux magnétos Marelli N2.

Le poids a sec était de 240 kg, ce modèle fut construit en trois versions :
 - Normale de 205 CV (1916)
 - Semisurcompresso de 210 CV (1917)
 - Compresso 230 CV (1917),
le régime de rotation étant de 1.600 tr/min.

Le moteur S.P.A. six cylindres fut monté, par exemple, sur la série d'avions d'observation et bombardement Ansaldo S.V.A. ou le chasseur Marchetti MVT (Marchetti-Vickers-Terni), plus tard renommé S.I.A.I. S.50 (1920).


Vue arrière d'un moteur S.P.A., six cylindres en ligne. Magnétos double, arbre d'entraînement de l'arbre à cames en tête, pompe à eau. Admission côté gauche, échappement côté droit. Vue arrière d'un moteur S.P.A. 6A (photo : Jane's fighting aircraft of World War I John W.R.Taylor)

Source partielle : site web Wikipedia.

Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresMoteurs à pistonsMoteurs à pistons