Supermarine-Walrus

Tachikawa Ki-54 Otsu

Tarrant-Tabor

Vue d'un Ki-54 (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un Ki-54, code Allié 'Hickory'. Unité non identifiée, armée impériale japonaise, fin 1944.

Le Ki-54, qui apparut sous forme de prototype l'été 1940, avait été employé comme transport civil par plusieurs compagnies japonaises avant le début de la guerre dans le Pacifique. Ses performances étaient meilleures que celles d'autres avions japonais de la même catégorie, grâce à ses lignes fluides, son train principal entièrement rétractable, et ses hélices bipales métalliques à pas variable. Cependant, il avait une tendance à être lourd sur l'avant lors des atterrissages. Le modèle fut produit comme appareil d'entraînement avancé pour l'armée impériale japonaise, en étant équipé aussi bien pour la formation au tir des bombardiers et des mitrailleurs, que pour celle à la navigation des pilotes et des navigateurs (version Ki-54b). L'appareil était doté de deux tourelles dorsales et de supports sous les ailes pour des bombes d'entraînement.

Plus tard, au cours de la Deuxième Guerre mondiale, une version transport de troupes, connue comme le Model C (Ki-54c, version civile Y-59), et équipée de sièges pour au maximum neuf passagers, fut présentée. Sur de nombreux points, le Ki-54, Otsu, code Allié 'Hickory' eut une carrière parallèle à celle du Airspeed Oxford, bien qu'il ait été construit en un largement moindre nombre d'exemplaires, seulement 1.200 appareils ayant été produits par Tachikawa avant la fin du conflit. Le Ki-54 fut aussi employé comme avion de transport léger, avion de liaison, et aussi comme avion de patrouille maritime (Ki-54d). Egalement, de nombreuses machines de ce type furent aussi utilisées comme bombes volantes pendant les années 1944-1945. La carrière des modèles Ki-54b et Ki-54c fut poursuivie après la guerre, ces avions étant utilisés par les Pays-Bas, dans les Indes Orientales Néerlandaises, par la Royal Air Force (un exemplaire), par les forces françaises, en Indochine, et également par la Chine Nationaliste, pour la formation des pilotes, de 1945, jusqu'à l'année 1951.


Plans d'un Ki-54 (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson)

Source partielle : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson.

Ki-54               
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 515 ch                      Nakajima Ha-13 Kotobuki                           
Envergure/Span 17,70 m    Longueur/Length 11,90 m    Hauteur/Height 3,58 m     Poids total/Weight 4.080 kg       
Vitesse/Speed 370 km/h à 2000 m    Plafond/Ceiling 5.910 m    Autonomie/Range 700 km         


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens