Ishikawajima-harima-J3

Isotta-Fraschini V.4B

Jacobs-R-755a1 (l-4mb)

Vue d'un moteur Isotta-Fraschini V.4B (photo : Jane's fighting aircraft of World War I John W.R.Taylor) Moteur Isotta-Fraschini, d'un dernier type six cylindres en ligne, vue côté alimentation (deux carburateurs). Refroidissement liquide, cylindres groupés par deux, arbre à cames en tête, pompe à eau et accessoires côté droit de la vue.

La société Isotta-Fraschini (fondée en 1900 à Milan par l'avocat Cesare Isotta et les frères Oreste, Vincenzo et Antonio Fraschini associés à Riccardo Bencetti, Paolo Meda et Ludovico Prinetti) était connue comme fabricant de moteurs d'automobiles, d'avions et comme constructeur de grands moteurs destinés à la marine. Les moteurs de cette marque conçus pour l'aviation furent d'abord montés sur des hydravions de la Marine Italienne (Macchi M.3, M.5, M.7 ou M.8, Savoia-Marchetti S.8, hydravions d'origine étrangère construits sous licence F.B.A. Type H), puis plus tard, sur des biplans de type Voisin, avant l'entrée de l'Italie dans la Première Guerre mondiale. Pendant ce conflit, ils équipèrent des bombardiers trimoteurs Caproni Ca.3 ou Ca.4 (moteurs six cylindres en ligne type V.4B de 1916). Le terme V provenait de "Volo" et notait le type aviation du moteur.

Plus tard, furent aussi développés, un modèle huit cylindres en ligne de 245 CV, le type V.5 de 1916 de même structure et le type six cylindres en ligne V.6 de 250 CV Par ailleurs, Isotta-Fraschini fut la seule firme italienne spécialisée dans la construction de larges moteurs de bateaux d'une puissance allant de 300 à 800 CV, propulseurs montés à grande échelle sur des navires de la Marine Italienne destinés à la chasse sous-marine. La production totale, en incluant la fabrication sous licence atteignit environ 5.000 exemplaires pendant le conflit 1914-1918.

Dans les années qui suivirent, furent développés les modèles :
 - Delta R.C.351 de 700 CV, Gamma R.C.151 de 500 CV, tous deux, douze cylindres en V inversé, refroidissement par air.
 - Astro 7.C.40 de 450 CV et Astro 14.C.40 de 890 CV, tous deux, radiaux, refroidissement par air.
 - Asso L.121.R.C.40 de 900 CV, douze cylindres, refroidissement liquide (montage sur le Savoia S.55).
 - Asso L.180.R.C.I.45 de 1.500 CV, 18 cylindres en W inversé, refroidissement liquide (montage sur le Caproni Ca.90 ou l'hydravion de course Macchi M.67).


Tableau de modèles :
Modèle Puissance Type Cylindrée Caractéristiques Dimensions/Poids
Type V.4B 190 CV à 1.450 tr/min (entraînement direct) Six cylindres en ligne, refroidissement liquide 14,3 litres Cylindres groupés par paires avec tête commune. Chemises en acier. Arbre à cames en tête. Deux carburateurs, deux magnétos, double allumage, lubrification par carter sec
Modèle 245 CV 245 CV à 1.300 tr/min (entraînement direct) Huit cylindres en ligne, refroidissement liquide 20,17 litres, alésage : 130 mm, course : 190 mm Cylindres groupés par paires avec tête commune. Chemises doublées de cuivre. Arbre à cames en tête. Deux carburateurs, deux magnétos, double allumage, lubrification par carter sec Longueur : 1,47 m, largeur : 0,46 m, hauteur : 1,02 m, poids à sec : 265 kg.
Type V.5 245 CV à 1.400 tr/min (entraînement direct) Huit cylindres en ligne, refroidissement liquide Cylindres groupés par paires avec tête commune. Chemises en acier. Arbre à cames en tête. Deux carburateurs, deux magnétos, double allumage, lubrification par carter sec
Type V.6 250 CV à 1.850 tr/min Six cylindres en ligne, refroidissement liquide Cylindres groupés par paires avec tête commune. Arbre à cames en tête. Deux carburateurs, deux magnétos, double allumage, lubrification par carter sec

La firme Isotta-Fraschini construisit aussi des voitures de luxe. La vue complémentaire est celle d'une Type 8, première voiture à moteur 8 cylindres fabriquée en Italie en série. Conçue entre 1916 et 1918, elle sortit en 1919, la 8 A étant lancée en 1924. Dans sa forme originale de 1919, la Type 8 était désignée 8/50 HP, elle recevait un moteur d'une cylindrée de 5,890 litres d'une puissance de 90 CV puis fut rapidement équipée d'un moteur de 7,370 litres dans la version 8 A qui resta en production jusqu'en 1932.

Le modèle présenté est celui d'une torpédo 8, réalisée par la Carrosserie Castagna en 1920 (Musée de l'Automobile de Turin). D'autres carrossiers furent Farina, Castagna, Sala, Touring en Italie et Le Baron, Fleetwood, Figoni et Falaschi à l'étranger.

Source partielle : site web Wikipedia.

Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresMoteurs à pistonsMoteurs à pistons